Auteur Sujet: Parlons politique...  (Lu 34223 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
01 mars 2012, 18h55
Tu ne vas tout de même pas reprocher à Hollande un effet d'annonce ?  :huhu:
Sérieusement ?  :huhu: 

non bien sur! je rectifiais juste un peu le tir ;) s'il n'y a pas d'annonce en période electorale on va s'ennuyer.... ;)


http://sarkofrance.blogspot.com/2011/05/labecedaire-des-promesses-non-tenues-de.html

« Je  veux être le Président d’une France qui se sente solidaire de tous les  proscrits, de tous les enfants qui souffrent, de toutes les femmes  martyrisées, de tous ceux qui sont menacés de mort par les dictatures et  par les fanatismes.»

« Dans les quartiers où s'accumulent tous les problèmes de l'exclusion et du chômage, je propose de créer des classes de quinze élèves dans les collèges et les lycées

« Il faut d'abord que nos enseignants exercent leur métier dans de bonnes conditions. Ils sont la clé de la réussite de tous les élèves

ça date de 2007, je n'en mets que trois, mais il y en a eu des tonnes, des effets d'annonce  :huhu: (qu'il a tenté de nous refourguer ces dernières semaines, d'ailleurs)


Pour info, lors de la 5ème République, seuls 2 présidents ont tenu plus de 80% de leurs promesses électorales.... Mitterrand et ... Sarko...  et oui... donc oui, il a fait des effets d'annonce (heureusement!!) ca fait partie du jeu! mais il a quand même malgré tout tenu 80% de ses promesses.... Hollande pourrait il en dire autant?
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
01 mars 2012, 19h04
Je suis en gros, d'accord sur tout avec toi (sur ce sujet :D ) sauf.... quand tu disait qu'il avait rabaissé la fonction de président plus bas que terre sous pretexte qu'il était sifflé. Je faisais donc remarquer que d'autres présidents avant lui avaient aussi été sifflé. D'où ma remarque sur la faim dans le monde (c'était de l'humour là ;) ) car en ce moment, plus ça va et plus on entend que Sarko est responsable de tout.
Honnêtement, j'ai du mal à imaginer un tel rejet de masse envers Mitterand ou Chirac. En mai prochain, s'il y avait un second tour Sarko/Le Pen je suis persuadée qu'il n'y aurait pas 82% pour Sarkozy
Là c'était une première visite plus ouverte, et je l'ai trouvée d'une violence terrible
Et cette violence à son encontre, et donc à l'encontre d'un président, et de la république, oui je trouve ça triste, et oui pour moi il en est la cause  :bah:
Quant à sa responsabilité, ben... ça fait dix ans qu'on se le coltine, le Sarko. Ministre du Budget, de l'Intérieur, puis Président. Ce ne sont pas de petits postes, qu'il a occupé avant son élection

Ceci étant, je ne suis pas spécialement confiante pour l'élection qui arrive. Même si je trouve qu'il fait un début de campagne calamiteux, oscillant entre le "j'ai changé" et le retour du "travailler plus pour gagner plus"
Par contre s'il est réélu il va falloir que je me mette aux anti-dépresseurs  :flippe: :peur:

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
01 mars 2012, 19h13
Pour info, lors de la 5ème République, seuls 2 présidents ont tenu plus de 80% de leurs promesses électorales.... Mitterrand et ... Sarko...  et oui... donc oui, il a fait des effets d'annonce (heureusement!!) ca fait partie du jeu! mais il a quand même malgré tout tenu 80% de ses promesses.... Hollande pourrait il en dire autant?
Le chiffre est étonnant  :euh: (aussi bien pour Mitterrand que pour Sarko  :huhu: )
Prends-il en compte les lois qui n'ont pas été promulguées ? Ou uniquement les propositions et projets de lois ?
Si tu as un lien, ça m'intéresse  :huhu:
(par contre, je ne mets pas effets d'annonce et promesses électorales dans le même panier. Ses paroles de confiance, voulant se montrant rassurant envers les instits, toi, moi, déclarant qu'il ne reviendrait pas sur la retraite à 60 ans, voulant se montrer très ferme envers les récidivistes, sombres foutaises tout de même  ;) )

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
01 mars 2012, 23h27
Après avoir fouiné sur le net et les sites de journaux, j'ai appris que les évenements de Bayonne ont commencé par une manif de basques indépendantistes. Ce sont eux qui ont sifflé Sarko. Il y avait aussi des sympathisants PS qui faisaient une manif "politique", donc pacifique. Sauf qu'ils ont "courageusement" suivis les indépendantistes... instinct grégaire des moutons PS sans doute...
Comme quoi, ce n'est pas "le peuple" français qui a sifflé Sarko, seulement de farouches opposants indépendantistes bientôt suivis par des adversaires politiques qui au départ n'avaient aucune intention de huer ou siffler. Comme quoi il faut toujours se méfier de se qu'on veut nous montrer....


Quand au rejet de masse, c'est aussi un argument politique de la gauche qu'on nous rabâche depuis des années. Déjà en 2007 c'était le credo de Ségo, sauf que les français n'ont pas suivi.
Rappellez vous les scènes de liesse en 1995 après la victoire de Chirac tellement les gens ne supportaient plus Mitterand et les socialistes. La roue tourne...
C'est typiquement français de rejetter le pouvoir en place. Il suffit de voir les résultats des élections. Les français aiment le changement, les alternances.
Comme le disait Coluche, "les gens râlent tout le temps après le président alors que ce n'est pas toujours le même, c'est bien de la mauvaise foi" et c'était il y a plus de 20 ans....
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
01 mars 2012, 23h47
(Le Figaro ça compte pas  :huhu:   D'ailleurs c'est bizarre, mais les retours que j'ai entendu de personnes qui étaient sur place, ne sont pas du tout les mêmes. Donc qui doit se méfier ?  :p )
Rho, voilà le discours typique ump râbaché en boucle à la tv depuis cette fin d'après-midi  :lol:

Désolée Zarkan, mais pas besoin d'être indépendandiste, ou socialiste, pour ne plus supporter Sarkozy  :bah:
J'espère simplement qu'il va retourner dans son trou en mai prochain, même si - et pour le coup je suis assez d'accord avec toi - les français sont des veaux, ou des moutons  ;) Donc rien n'est moins sûr

Dans le genre déclaration comique, celle de Wauquiez est pas mal :
Citer
Le ministre de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez, réagissant aux huées et aux injures qui ont accueilli Nicolas Sarkozy à Bayonne, a exhorté le Parti socialiste à retrouver "ses esprits" et à reprendre "un peu de sang-froid même si la dynamique n'est pas de son côté".
http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/03/01/97006-20120301FILWWW00720-huees-wauquiez-appelle-le-ps-au-calme.php
 :lol:
Ils sont tellement enfermés dans leur bulle, qu'ils sont incapables de se remettre en question, et de voir qu'il existe une réelle exaspération, si ce n'est "du peuple", en tout cas d'une partie de celui-ci... y compris de la part de personnes qui votaient parfois à droite mais qui sont calmées pour un moment (peut-être juste pour 5 ans, effectivement  ;) )

Sinon, en 2007 Sarko a été très bon (à mon sens) et Ségo très mauvaise
Malheureusement, le trip zen qu'il avait cultivé à l'époque semble lui faire défaut cette fois-ci
« Modifié: 01 mars 2012, 23h52 par sstarshoot »

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
01 mars 2012, 23h56
J'ajouterai que Sarko qui demande des comptes à Hollande sur ce qu'il s'est passé à Bayonne, c'est aussi ridicule que Montebourg qui en demande à Le Pen pour ce qui lui est arrivé avec sa compagne  :jap:

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
01 mars 2012, 23h57
non, non, pas le figaro, mais liberation justement!! (on ne me pas m'accuser du discours préformaté UMP là... ) qui indique bien qu'ils s'agit  bien d'indépendantistes. Les autres personnes n'ayant pas pris part aux évènements violents.


pour les chiffres sur les promesses tenues/ non tenues, si mes souvenirs sont bons, ça vient de l'institut Tomas More (à vérifier pour la source mais les chiffres sont bons).


oui, moi aussi ça m'avait étonné, tellement on nous rabache le contraire à longueur de journée dans tous les médias
« Modifié: 01 mars 2012, 23h59 par zarkan »
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
01 mars 2012, 23h58
J'ajouterai que Sarko qui demande des comptes à Hollande sur ce qu'il s'est passé à Bayonne, c'est aussi ridicule que Montebourg qui en demande à Le Pen pour ce qui lui est arrivé avec sa compagne  :jap:


Ca c'est juste pour le buzz et l'effet d'annonce dont on parlait plus bas... euh... non... plus haut, on est dans un forum internet ;)
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne Egamm

  • Messages: 5 078
02 mars 2012, 00h08
puisqu'on est dans le fil politique, je me demandais si ça serait pas rigolo de faire un vote du forum : genre sondage en ligne (à bulletins secrets) pour voir si nous sommes une communauté de gauche, de droite ou d'ailleurs.


Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
02 mars 2012, 00h25
non, non, pas le figaro, mais liberation justement!! (on ne me pas m'accuser du discours préformaté UMP là... ) qui indique bien qu'ils s'agit  bien d'indépendantistes. Les autres personnes n'ayant pas pris part aux évènements violents.
Citer
Un gros millier de manifestants. Il y avait un peu de tout, probablement dans des proportions difficiles à évaluer : des indépendantistes, des militants ps, quelques très minoritaires ump, [...] beaucoup de jeunes de 18-20 ans qui m'ont expliqué qu'ils sortaient tout juste de l'école [...] pas forcément très politisés mais qui étaient contents d'être là, donc c'était assez disparate
Grégoire Biseau, envoyé de Libération présent à Bayonne
http://www.liberation.fr/politiques/06014927-sarkozy-hue-a-bayonne

"plusieurs centaines d’opposants" ; "des manifestants hostiles au chef de l’Etat" ; "Des militants PS, dont certains brandissaient le programme de François Hollande, étaient aussi présents, sans participer à ces débordements, selon une journaliste de l’AFP sur place."
http://www.liberation.fr/politiques/01012393287-sarkozy-hue-et-siffle-a-bayonne-des-crs-en-renfort

Je pense qu'il est difficile de dire de quel bord était telle personne. Il y avait certainement de tout. En tout cas, je t'assure (pour en discuter avec beaucoup de monde, de tous âges, tous bords, et de classes sociales allant de moyenne basse à moyenne haute) que Sarko a déçu énormément de monde, et en exaspère beaucoup, et ce dans tous les bords politiques
Par contre, je pense qu'il a également des "fidèles" qui préfèrent ne pas montrer qu'ils continuent à le soutenir (je peux imaginer que ce n'est pas la meilleure période pour se montrer pro-Sarko  :huhu: d'ailleurs la proposition d'Egamm - vote à bulletin secret - est intéressante, même si un choix serait difficile pour moi) et ça fait partie du principe de précaution dont je parlais plus haut, pour mai prochain

Pour finir, si Hollande passe et bien ça sera à ton tour de critiquer, et je ne m'empêcherai pas de le faire également (ce qui sera très certainement le cas, car je suis loin d'être d'accord avec tous ses points de vue. Je suis un électron éclectique en matière de politique^^)
« Modifié: 02 mars 2012, 00h27 par sstarshoot »

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
02 mars 2012, 09h24
Je ne pensais pas revenir sur le sujet, mais la lecture de cette video (à partir de 1'17) m'a stupéfaite



Echange Sarko/agriculteurs (et Alliot-Marie en guest qui se bidonne)

Elle : On est pas aux 35 heures hein... 
Sarko : Ben moi non plus
Elle : Vous non plus... voilà.... nous on a rien, on vivote
Sarko : Ouais ben moi je suis pas propriétaire de 40 hectares
Elle : Vous avez autre chose en main peut-être
Sarko : Ok, Ok ?!

 :larme:
Et on continue de penser qu'il n'y a que des indépendantistes qui pourraient le siffler ? Pas de gens lambda qui pourraient se sentir à bout par des remarques pareilles ?
Si je montrais cette video à une agricultrice d'Urrugne, que je connais bien, et qui a eu une vie que jamais je n'envierais, je sais quel serait son ressenti face à cet échange  :na:
Et dire qu'il se pavanait au salon de l'agriculture il y a peu

Alors Zarkan, tu vas peut-être dire qu'il a raison, qu'il y a des agriculteurs fortunés (ce qui n'est pas spécialement le cas, quand on est propriétaire de 40 Ha)
Mais se mettre en balance avec cette profession?
Se mettre en comparaison ??? Que ce soit en terme de salaire, de temps de travail, d'usure physique ?
C'est indigne
ça me fout totalement en rogne, dès le matin

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
02 mars 2012, 13h33
Je pense qu'il est difficile de dire de quel bord était telle personne. Il y avait certainement de tout. En tout cas, je t'assure (pour en discuter avec beaucoup de monde, de tous âges, tous bords, et de classes sociales allant de moyenne basse à moyenne haute) que Sarko a déçu énormément de monde, et en exaspère beaucoup, et ce dans tous les bords politiques


Je suis tout à fait d'accord! Je connais aussi plein de gens qui se disent déçus! Et je le comprends très bien! Mais ce que je n'aime pas ce sont les attaques personnelles dont il est la cible. Il avait un programme, il a essayé d'en faire un maximum. Certes, il a fait des erreurs, mais seuls ceux qui ne font rien ne se trompent jamais! Et bien sur, il ne faut pas occulter que c'est un président en période de crise, et en période de crise, il est toujours facile de mettre tout sur le dos du président! Mais le président n'est pas Dieu, il ne peut pas faire de miracle. Et malgré cet environnement difficile, il a quand même réussi a faire certaines réformes difficiles car non populaires, réformes qu'aucun président n'avait osé faire depuis 30 ans car cela aurait nui à leur image. Lui, il a préféré faire des choses pour la France plutôt que d'attendre que ça passe pour sauver son image.
Rappelle toi, en 81, quand Mitterand est élu, c'est aussi parce que Giscard a beaucoup déçu. Et lui aussi c'était tapé la crise avec les 2 chocs pétroliers.
Donc c'est vrai que moi, ça me hérisse le poil d'entendre a tout va (et très souvent dans la bouche des dirigeants du PS ce que je trouve pitoyable) que tout va mal à cause de Sarko.
La seule chose que ces gens oublient de dire, c'est ce qu'ils auraient fait à sa place.... un trou de mémoire sans doute....
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
02 mars 2012, 13h34
puisqu'on est dans le fil politique, je me demandais si ça serait pas rigolo de faire un vote du forum : genre sondage en ligne (à bulletins secrets) pour voir si nous sommes une communauté de gauche, de droite ou d'ailleurs.


A mon sens, le forum penche sérieusement à gauche ;)
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
02 mars 2012, 13h40
Alors Zarkan, tu vas peut-être dire qu'il a raison, qu'il y a des agriculteurs fortunés (ce qui n'est pas spécialement le cas, quand on est propriétaire de 40 Ha)
Mais se mettre en balance avec cette profession?
Se mettre en comparaison ??? Que ce soit en terme de salaire, de temps de travail, d'usure physique ?
C'est indigne
ça me fout totalement en rogne, dès le matin


Je suis d'accord que c'est maladroit de sa part.
Par contre, je connais pas mal d'agriculteurs qui ont "les moyens", mais c'est vrai qu'il s'agit surtout de gens de la Brie, région plutôt prospère pour les agriculteurs.
Le problème avec les agriculteurs (à mon avis) c'est surtout les marges entre eux et le produit de vente. Trop de gens se servent au passage et ils ne récoltent (ah ah ah  :lol: ) pas assez le fruit de leur travail.
Quand on voit que c'est grâce à l'Europe que la majorité subsistent, ça me fait mal.
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne Guismo

  • Messages: 3 956
  • Alice in evilland
03 mars 2012, 00h03
Surtout qu'il ne faut pas oublier que l'agriculture englobe la viticulture..donc quand on parle du salaire moyen des agriculteurs, ceux la plus les gros céréaliers tirent grandement le revenu moyen vers le haut...disons que l'écart type est très important et que donc la moyenne a peu de sens....




Sur le fait de l'attaquer personnellement et pas seulement sur son programme, çà semble légitime...Un président n'est pas seulement là pour un programme mais également pour renvoyer une image..La dessus, ces partisans disent que c'est un homme charmant ces adversaires un sale type...Difficile de trouver un avis objectif...Moi j'ai tendance à écouter les vieux journalistes, ceux qui n'ont plus rien à espérer ni à craindre du pouvoir genre FOG ou JFK: ils le decrivent comme un homme colérique et mal élevé, limite vulgaire..ce qui est pas tout à fait le profil pour un président




Sur Bayonne rien à dire pour moi, il s'est fait un peu bousculer..çà vaut pas la peine pour moi d'en parler..Il abat la carte de la victime..sa dernière...quoi qu'il propose les gens ne l'écoutent plus vraiment..mais bon peut etre je me trompes je vis c'est clair dans un environnement familial et professionnel de gauche donc je me voile peut etre la face sur la réalité de sa popularité
« Modifié: 03 mars 2012, 00h08 par Guismo »

Hors ligne Guismo

  • Messages: 3 956
  • Alice in evilland
03 mars 2012, 00h15
Sur les réformes, zark, vraiment faut pas pousser..la réforme des retraites n'est pas la bonne réforme pour sauver la protection sociale..Après 2025 cela ne sera plus un souci.;Ce n'est pas une reforme courageuse car elle c'est la réforme de la facilité


La vraie réforme pour sauver la protection sociale..Il l'a pas osé..et le PS ne la fera pas non plus: elle ne concerne pas les dépenses mais les recettes: 30 milliards d'euros ( soit quasi le déficit max en période de crise) ne rentrre pas chaque année dans les caisses de la sécu par non déclaration ou non paiement des cotisations sociales par les entreprises. La vraie réforme aurait été de multiplier par 10 les moyens de controle des urssaf...d'investir dans les frais de gestion de ces organismes pour faire rentrer ces recettes là..Si la sécu encaissait tout ce qu'elle doit encaisser elle ne serait pas en déficit.


Cette réforme est la vraie réforme courageuse car elle revelerait l'economie parallelle de ce pays..celle qui permet a des entreprises de rester concurrentielles, de gagner des parts de marché au prix du non respect de la personne humaine




et si on ajoute les 20 mds d'euros d' exonération annuellepour la politique de l'emploi qui n'ont aucune efficacité ( ah j'ai deja parlé de çà lol c'est un peu mon dada)...les comptes de la sécurité sociale ne serait plus un problème
« Modifié: 03 mars 2012, 00h16 par Guismo »

Gilbertogil

06 mars 2012, 00h46
Mais le président n'est pas Dieu, il ne peut pas faire de miracle...

Je suis tout à fait d'accord. Sauf que Sarko a cru pouvoir faire des miracles et c'est bien cela qu'on lui reproche !!
 
Il a pour moi égratigné l'image qu'on pouvait avoir de la fonction présidentielle. Il n'utilisait que la passion et non la raison dans ses exemples, il a monté les gens les uns contre les autres, il a égratigné l'image de la France à travers le monde (il suffit de voir ce que les gens disent en vacances "you're french ... i don't like Sarkozy" alors que Chirac était très apprécié par exemple ...
 
Les Français ne croient plus en lui et j'ai parfois même l'impression lors de cette campagne que lui même n'y croit plus.
 
Et que dire des Wauquiez, des Morano (quelle vulgarité), des Copé (quelle arrogance) ... je suis très souvent d'accord avec la droite mais au moins les Lagarde, les MAM ... ont un peu plus de classe. Sarkozy aura été un mauvais politique de par ce qui a déjà été développé mais en plus il aura influencé la droite pour les prochaines années et cela fait peur  :-/

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
06 mars 2012, 11h16
Gil, je pense surtout que la gauche ne s'est pas gênée non plus pour accentuer le phénomène. Etant donné qu'ils ne proposent rien, chaque phrase a été montée en épingle pour monter les uns contre les autres.
De même qu'à mon sens, c'est la gauche qui a au final monté les riches contre les pauvres. L'annonce démago des 75% en est un bon exemple.
Il y a eu une campgne de dénigration et d'antisarkozysme depuis 5 ans comme on n'en a jamais vu.
Déjà en 2007, le PS a fait campagne contre Sarko et non pour défendre leurs idées. C'était la première election de ce genre et je trouve ça pitoyable.


Après, Sarko n'est bien sur pas tout blanc. Il a fait des erreurs. Il a promis des choses, il en a fait une grande partie, mais la crise étant passé par là, il a du aussi gérer l"urgence, prendre des mesures de restriction et d'austérité qu'il n'avait pas prévu au départ. donc oui, les gens sont déçus et ça se comprend. Mais le message que je voudrais faire passer, c'est que le PS aurait fait pire! il n'y a qu'à voir les promesses actuelles de Hollande pour s'en rendre compte. Ils sont complètement en dehors de la réalité. et ce qui est sur c'est que eux ne tiendront pas 80% de leurs promesses! Il suffit de voir déjà aujourd'hui, alors qu'il n'est même pas élu à quel point il est obligé de négocier et de battre en retraite sur certaines de ces positions pour faire plaisir à ses amis. Au final il ne décide de rien, il se laisse juste porter en fonction du vent vers la popularité qui le fera gagner.
Il n'y a qu'à voir les récents sondages sur les capacités présidentielles des candidats. Sarko arrive loin derrière en terme de popularité, mais il passe en tête quand on demande qui a le plus la carrure et les dispositions d'un président.
Et à ce titre je suis content que durant cette crise nous ayons eu Sarko plutôt que Hollande à la tête du pays!
Mais la majorité des français votent pour la popularité et non pour les programmes, les idées ou la stature politique.
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 889
06 mars 2012, 11h23
Guis, pour les retraites, pour ma part, je ne vois pas où est le problème. Les gens vivent plus vieux, en meilleure santé, ils commencent à travailler plus tard car font plus d'études qu'avant. Cela ne me choque pas qu'on demande aux gens de travailler un peu plus longtemps.
D'autant qu'il y a moins de jeunes qu'avant pour financer le système de répartition.
tu penses peut-être que c'était la réforme de la facilité, mais il n'y a qu'à voir la levée de bouclier de tous fronts qu'il y a eu pour se rendre compte que ce n'était pas si facile que ça mais que c'était une réforme courageuse. Et malgré tout, même si tu penses que c'est à court terme, il a au moins fait une réforme que personne ne voulait faire et que le PS n'aurait certainement pas faite!
D'ailleurs, la girouette Hollande après nous avoir critiqué cette réforme sous tous les angles, a déclarer récemment que finalement il ne toucherait pas à cette réforme car pas si mauvaise que ça. et surtout il n'a rien d'autre à proposer!!


Pour la sécu, il y a effectivement du boulot à faire côté recette mais là encore, je fais plus confiance à Sarko pour faire quelque chose que Hollande qui devra jongler avec toutes ses mouvances et ses amis et qui finalement ne fera rien
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Gilbertogil

06 mars 2012, 12h27
De même qu'à mon sens, c'est la gauche qui a au final monté les riches contre les pauvres. L'annonce démago des 75% en est un bon exemple.

Cette annonce ne me choque pas, bien au contraire. Elle va rapporter de l'argent dans les caisses de l'état (les impôts que payent les 0.01% des Français les plus riches rapportant 32 milliards d'euros déjà à l'état !!) qui en a bien besoin. Il ne faut pas oublier que pendant ces 5 ans, on parlait plus de cadeaux fiscaux faits aux riches et ça ça me choquait davantage.
 
Et puis il ne faut pas oublier comment Sarko aurait amené une telle mesure "vous imaginez que dans ce pays, Pinault réussissait à faire une déclaration d'impot ou il payait 0 euro !!! alors que le petit professeur qui s'occupe déjà de sa petite amie lui en paye l'équivalent d'un mois de salaire ... vous trouvez ça normal ??"

Citer
Il y a eu une campgne de dénigration et d'antisarkozysme depuis 5 ans comme on n'en a jamais vu.
Déjà en 2007, le PS a fait campagne contre Sarko et non pour défendre leurs idées. C'était la première election de ce genre et je trouve ça pitoyable.

La encore on voit ou Sarko a amené la fonction présidentielle. Le PS a toujours été un meilleur parti d'opposition à mon sens qu'un parti au pouvoir. Il y a quelques années, le PS devait s'opposer aux mesures prises par la droite. Maintenant elle n'a quà s'opposer au président car ce qu'il représente, car la façon dont il a gouverné le pays depuis ces 5 dernières années a déçu, a exaspéré, a déprimé une majorité des Français qu'une campagne anti Sarkozy suffira peut-être à faire gagner la gauche.
 
Au final comme je le disais, Sarkozy aura égratigné l'image de la France à travers le monde, n'aura pas été le président de tous les Français, n'aura pas été rassurant, raisonné ... enfin tout ce qu'on attent d'un président de la république qu'on n'en arrive à ne plus penser aux idées. On veut juste un changement à la tête de l'état, peu importe les idées prononcées et ça c'est grave peut-être mais ce n'est pas la faute de la gauche.
 
Par exemple en 2007, j'écoutais beaucoup les idées et même si j'étais contre Sarko, je ne voulais pas de Ségo pour autant que j'en ai voté blanc. Si c'était à refaire, je voterai Ségo en 2012 juste car 5 ans c'est trop, 5 ans ça suffit ... le pays est en crise (mais peut-on vraiment changer quelque chose actuellement ??) mais aussi la fonction de président et ça on peut changer quelque chose dans quelques mois et c'est ce que certains Français se diront.
 
Cette campagne contre l'homme n'est pas mensongère quand même. Quand je lis l'information de Sstar sur Sarko à Bayonne ... il y a de quoi comprendre et il doit assumer ses propos, ses actes.

Citer
Après, Sarko n'est bien sur pas tout blanc. Il a fait des erreurs. Il a promis des choses, il en a fait une grande partie, mais la crise étant passé par là, il a du aussi gérer l"urgence, prendre des mesures de restriction et d'austérité qu'il n'avait pas prévu au départ. donc oui, les gens sont déçus et ça se comprend. Mais le message que je voudrais faire passer, c'est que le PS aurait fait pire! il n'y a qu'à voir les promesses actuelles de Hollande pour s'en rendre compte. Ils sont complètement en dehors de la réalité. et ce qui est sur c'est que eux ne tiendront pas 80% de leurs promesses! Il suffit de voir déjà aujourd'hui, alors qu'il n'est même pas élu à quel point il est obligé de négocier et de battre en retraite sur certaines de ces positions pour faire plaisir à ses amis. Au final il ne décide de rien, il se laisse juste porter en fonction du vent vers la popularité qui le fera gagner.
Il n'y a qu'à voir les récents sondages sur les capacités présidentielles des candidats. Sarko arrive loin derrière en terme de popularité, mais il passe en tête quand on demande qui a le plus la carrure et les dispositions d'un président.
Et à ce titre je suis content que durant cette crise nous ayons eu Sarko plutôt que Hollande à la tête du pays!
Mais la majorité des français votent pour la popularité et non pour les programmes, les idées ou la stature politique.

Justement là non plus je ne suis pas d'accord. Hormis la réforme des retraites, quelle mesure a-t-il eu le courage de prendre durant ces 5 ans ?? Quand je compare avec David Cameron ou bien Angela Merkel, il y a un fossé, un océan !!
 
C'est même là que c'est dramatique. C'est que non seulement il n'est pas populaire mais en plus il n'aura même pas eu à prendre ses mesures d'austérité pour en arriver là.
 
Pour conclure. Quand il parle de "peine plancher", je crois que pour les Français, 5 ans cela suffit et toujours quand il parle de lutter contre la "récidive", faisons en sorte qu'il ne récidive pas encore 5 ans  :p