Auteur Sujet: Gravity  (Lu 1083 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Udontknowme

  • Messages: 2 991
  • Il faut limiter ses apports en sel...
21 octobre 2013, 21h48
Je viens d'aller voir Gravity et j'ai a-do-ré... Si vous allez le voir, pensez à regarder le nom de la voix du mission control de Houston, et préparez votre DVD de Appollo 13 pour regarder au retour... Ce que je vais faire maintenant d'ailleurs ;)
« Modifié: 24 octobre 2013, 17h24 par Udontknowme »
La chèvre, c'est jamais son jour...

Hors ligne yeles

  • Messages: 1 390
  • Tardis? Squeeeeeeeeeeeeeeeeee!
24 octobre 2013, 09h08
Je viens d'aller voir Gravity et j'ai a-do-ré... Si vous allez le voir, pensez à regarder le nom de la voix du mission de Houston, et préparez votre DVD de Appollo 13 pour regarder au retour... Ce que je vais faire maintenant d'ailleurs ;)

C'est tellement logique finalement ^^
 
Vu hier soir... il est possible que j'y retourne. Je déconseille aux cardiaques. En tout cas, la 3D est très très bien exploitée. Je n'en dirai pas plus. Je digère.
Snakes live male and female together. Cats live male and female together. We're human beings; we know better. - Albin LA CAGE AUX FOLLES

Hors ligne Udontknowme

  • Messages: 2 991
  • Il faut limiter ses apports en sel...
24 octobre 2013, 17h23
Je déconseille aux cardiaques. En tout cas, la 3D est très très bien exploitée. Je n'en dirai pas plus. Je digère.
C'est clair... Ne mangez pas juste avant non plus ;)
La chèvre, c'est jamais son jour...

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
28 octobre 2013, 16h45
Pour ma part, j'ai détesté Gravity. Certes les 20 premières minutes, on nous met bien dans l'ambiance et on est scotché par l'esthétisme autant le reste du film m'a semblé sans intérêt et très chiant. Bref, j'ai pas eu mal au ventre pour ma part, et même si la 3d est bien ca ne rachète pas un scénario un peu vide.
Je dois avoir mauvais goût car on ne fait que des éloges du film mais bon...
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
03 novembre 2013, 10h02
Je suis partagée sur le fait d'aller voir ce film, notamment pour tout ce que tu dis Lili.
D'un côté je me dis que si je ne vais pas le voir au cinéma dans de bonnes conditions, je ne le verrai jamais (sur un écran de tv je ne suis pas persuadée de l'intérêt)
D'un autre côté, j'ai peur de cette pauvreté dont j'entends beaucoup parler
Sachant que j'aime les films de personnages, j'ai peur d'être déçue par le fond, tout en étant un chouia attirée par la prouesse technique
Bref je suis enquiquinée  :gni: et ça me ferait suer de mettre 12 ou 13 euros (voire plus, si j'emmène du monde dans ma galère  :huhu: ) pour une impression de vide.

Hors ligne epik

  • Messages: 7 144
04 novembre 2013, 17h19
Je l'ai vu et je me situe entre les deux tendances : j'ai bien aimé, sans trouver ça génial non plus. Perso, j'y ai vu un "survival" dans l'espace, avec de belles images, une ambiance "claustrophobie" bien rendue, des moments de stress, une "morale" un poil facile et bien dans les clous de la mentalité américaine ; je ne me suis pas ennuyée.

Après, c'est sûr que ce n'est pas spécialement un film qui ouvre sur des réflexions poussées, et en ce qui concerne les relations entre les personnages, c'est un peu mission impossible. ;)
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne Goldfinger

  • Messages: 2 745
  • I've paid my dues time after time
04 novembre 2013, 23h07
J'en ressors, j'ai bien aimé dans l'ensemble, surtout les 2 premiers tiers. Un peu moins à partir du moment où
Spoiler
Sandra Bullock se retrouve seule sans carburant et perd espoir/commence à parler toute seule.
Je suis plutôt dans le cas d'épik donc.

Même si je n'ai jamais mis les pieds dans l'espace ni vu un satellite de près, j'ai l'impression que le film est vraiment réaliste au niveau technique. Je dirais même que c'est tout le côté immersion dans et autour des stations spatiales qui m'a le plus plu.

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
05 novembre 2013, 16h51
Le fameux point de vue: c'est du ciné immersif, ça ne rachète franchement pas tout à mes yeux. Le réalisme qui se pose est fascinant c'est certain mais comme je l'ai déjà évoqué pendant 20-30 minutes de film après
Spoiler
voir Sandra Bullock passait de pièce en pièce et perdre espoir à en imiter les hurlements de toutou,
ça ne m'a pas plu pour un sous.
Spoiler
Le suspens pour savoir si elle va survivre si elle va se laisser mourir ou si george va venir lui offrir un café, je n'ai pas aimé et honnêtement on est moyennement surpris par la chance interplanétaire qu'elle la madame bullock
Quant à la morale de l'histoire, mince on nous prend pour des ânes tellement elle est facile et convenue.

Après sstar, si tu n'y vas au ciné sur un grand écran, le film n'a plus aucun intérêt, à voir donc impérativement en grand format ou ne voir jamais serait mon conseil.  :bah:
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne Goldfinger

  • Messages: 2 745
  • I've paid my dues time after time
05 novembre 2013, 18h53
Mais bien qu'on n'ait pas apprécié le film de la même façon, je comprend complètement ton point de vue Lili.  ;)
Et je te rejoins sur le fait que s'il doit être vu c'est uniquement sur grand écran en 3D, sans ça le film serait banal.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
05 novembre 2013, 19h03
Après sstar, si tu n'y vas au ciné sur un grand écran, le film n'a plus aucun intérêt, à voir donc impérativement en grand format ou ne voir jamais serait mon conseil.  :bah:
Oui c'est aussi ce que je me dis  :jap:

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
01 décembre 2013, 20h46
J'y suis donc allée, embarquant sous le bras M. sstar et Gremlins#1 (payant donc 33 euros et des bananes, les tarifs sont exorbitants  :colerenoire: )
J'étais quasiment certaine de sortir de la séance en disant "mouais, bof", et au final je suis sortie en m'étant pris une claque monumentale, et j'étais limite oppressée  :hein:
J'ai trouvé la 3d formidablement immersive, le silence extrêmement pesant, et les émotions ressenties par le personnage principal très bien rendues (aussi, bien contente que celui-ci soit féminin  :huhu: )
Petite frayeur au début du film, j'ai bien cru que j'allais avoir sérieusement mal au coeur, ça commençait à me brasser  :huhu: (la honte  :p ).

Un très très bon moment

Spoiler
L'accumulation de problèmes est tout de même un poil abusé, entre les débris, la panne sèche, la capsule qui prend feu, le parachute qui la retient, la capsule qui coule...
« Modifié: 01 décembre 2013, 20h49 par sstarshoot »

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 308
  • Here I come!
02 décembre 2013, 09h15
Premier film vu après mon retour !!  :bounce:

J'avoue y avoir été à reculons. La 3D n'est vraiment pas mon amie (vraiment pas faite pour ceux qui portent des lunettes  :pff:), mais là, je dois avouer que, pour moi, c'était un élément essentiel du film. En plus, elle rend vraiment bien  :bravo: Carrément mieux que dans Avatar...  :oops:

J'y suis allée avec 2 amies : elles ont stressé du début jusqu'à la fin  :lol:
Spoiler
Enfin, à partir du moment où Sandra Bullock est éjectée dans l'espace
Ok, on rentre dans l'histoire super vite (merci la 3D), c'est bien fait, hyper réaliste, mais y a que moi qui ait commencé à trouver ça rigolo ?! A partir de la 2ème partie, je ne faisais que regarder les décors trop magnifique (la Terre :love:) parce que je commençais à trouver ça un peu chi...  :bah:

Ridicule
Quand Sandra se retrouve toute seule et qu'elle rentre dans la station spatiale russe. Elle se déshabille et là, comme toute personne normalement constituée, elle fait genre Ariel sortie des eaux et se met en boule, genre position fœtale...  :interrogatif: Pas compris...

Je suis sortie avec un beau mal de tête, mais purée, qu'est-ce que les images étaient belles  :thumb:
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
02 décembre 2013, 10h32
Spoiler
La position foetale ne m'a pas choquée
Elle sort de moments particulièrement éprouvants (tout le temps post accident où elle est partie en vrille, perdue sans personne pour lui répondre), puis rattrapée par Kowalsky, qui finalement se détache d'elle sciemment et la laisse seule
Puis elle parvient enfin à rentrer dans la station, j'imagine qu'on peut ressentir un tout petit moment de mise en sécurité dans ce cas... du coup j'ai trouvé cette position compréhensible, vu le panel d'émotions par lequel elle est passée
« Modifié: 02 décembre 2013, 11h04 par sstarshoot »

Hors ligne yeles

  • Messages: 1 390
  • Tardis? Squeeeeeeeeeeeeeeeeee!
02 décembre 2013, 12h09
Spoiler
Le film est bourré de symboles sur la naissance/renaissance... et c'est bien une renaissance que vit Ryan. Cette symbolique est renforcée par cette position foetale, après une course à la vie dans l'espace... un petit moment de répit.
Snakes live male and female together. Cats live male and female together. We're human beings; we know better. - Albin LA CAGE AUX FOLLES

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 308
  • Here I come!
03 décembre 2013, 13h54
Spoiler
Je n'y suis peut-être pas sensible  :bah: 
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...