Sondage

Comment avez-vous trouvé le film ?

Nul
0 (0%)
Bof
0 (0%)
Bien
1 (25%)
Très bien
3 (75%)
Génial
0 (0%)

Total des votants: 4

Auteur Sujet: La colline aux coquelicots  (Lu 825 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
15 janvier 2012, 18h13
La colline aux coquelicots de Goro Miyazaki



Citer
Umi est une jeune lycéenne qui vit dans une vieille bâtisse perchée au sommet d’une colline surplombant le port de Yokohama. Chaque matin, depuis que son père a disparu en mer, elle hisse face à la baie deux pavillons, comme un message lancé à l’horizon. Au lycée, quelqu’un a même écrit un article sur cet émouvant signal dans le journal du campus. C’est peut-être l’intrépide Shun, le séduisant jeune homme qu’Umi n’a pas manqué de remarquer...
Attirés l’un par l’autre, les deux jeunes gens vont partager de plus en plus d’activités, de la sauvegarde du vieux foyer jusqu’à la rédaction du journal. Pourtant, leur relation va prendre un tour inattendu avec la découverte d’un secret qui entoure leur naissance et semble les lier…
Dans un Japon des années 60, entre tradition et modernité, à l’aube d’une nouvelle ère, Umi et Shun vont se découvrir et partager une émouvante histoire d’amitié, d’amour et d’espoir.

Alors, franchement, j'ai beaucoup aimé ce film mais le scénario manque cruellement de la touche Ghibli (comprenait par là pas de magie, un manque cruel de poésie par moment), je comprend donc que certains n'hésiteront pas à descendre le film en flèche.
Pourtant, si on aime les fines bluettes, on est servi. Ici, il ne faut pas oublier qu'on est dans l'adaptation pure et dure d'un manga shojo!
Goro Miyaziki s'en sort vraiment pas mal sur cette histoire (scénario du père).

Les points très positifs : la musique! J'ai adorééééééé  sayonara no natsu d'aoi teshima  :love:
Elle colle parfaitement avec l'histoire et souligne parfaitement les sentiments des personnages principaux.
Le souci du détail de nous dépeindre un Japon des années 60, le film se plaît à insérer tout un tas de petites références historiques et culturelles qui plongent littéralement le spectateur dans ce Japon de la grande époque.
Des personnages très charismatiques viennent compléter le tableau, il n'y a pas de grosses fautes au niveau animation, une 2d simple, des personnages aux traits fins. Certains personnages secondaires sont à tomber de rire, et on est systématiquement gagné par l'enthousiasme que dégage les jeunes étudiants plein d'espoir dans un Japon qui se crée tel que nous ne le connaissons maintenant!

Le point négatif: l'histoire en elle-même est très (voir trop) fleur bleue. On a du mal à savoir s'il y a réellement une histoire, il faut une bonne demi heure pour que l'intrigue se pose avec tout ce qu'elle implique de tragique pour les personnages.

Si on devait comparer aux contes de terremer, on dirait qu'il a eu un vrai boulot de fait, une nette amélioration mais j'ai bien peur qu'on soit loin de l'esprit auxquels on était habitué avec les studios ghibli.
« Modifié: 15 janvier 2012, 20h47 par Lili »
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
15 janvier 2012, 18h20
Mon seul regret ne pas l'avoir vu en vost.
J'ai été perturbé par le choix des doubleurs francais (reconnaitre la voix de Joey Potter (Kathy Holmes) ça m'a agacé)
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne Treyan

  • Messages: 3 149
  • Do U think that it would kill U to take a holiday?
15 janvier 2012, 21h22
Un bon film  :) ... qui aurait mérité plus de soin dans la mise en scène et le scénario : on sent qu'il n'est pas tout à fait abouti sur ces points.

Les 2 personnages principaux sont attachants et touchants ( [mode jeune fille en fleurs] gniiiiiiiiiiiiiiii Shun est trop   :love: [/mode jeune fille en fleurs]).

J'ai bien aimé la description du japon , des japonais , leur quotidien. La séquence de début dans la cuisine est  méga- :miam: :thumb: .

Par contre la musique m'a un peu irrité , plus par son orchestration sèche , aigue et répétitive qui m'a fait penser aux films de Tati
[ Il y a un morceau qui m'a fait pensé à "la vie en rose" ]

J'aurais aimé plus d' émotions (avec le ressort tragique entre les 2 personnages il y avait de quoi faire) , mais pour moi il n'y a pas de critiques à faire sur l'univers Ghibli (magie, poésie ....) puisque ce n'est pas le propos du film  ;)

All that we see or seem is but a dream within a dream

Hors ligne sakura24

  • Messages: 355
  • S comme Sakura .... Pas pu faire mieux
16 janvier 2012, 09h38
J'ai bien aimé la colline aux coquelicots et je suis d'avis de ne pas trop tiré sur ce pauvre Goro parce que ça ne doit pas être facile de prendre la relève d'un tel père.
Pour le scénario on ne peut pas le lui reproché puisque au scénario c'est le papa qui était au commande comme quoi il a pas encore une totale indépendance le petit (de 45 ans).

Par contre j'ai bien aimé la musique mais bon en même temps j'avais déjà bien aimé la chanson des Contes de Terremer interprété par Aoi Teshima.
En même temps j'aime bien être de temps en temps en mode jeune fille en fleurs  :huhu: En fait j'ai un regard positif sur ce film parce que je l'attendais avec impatience mais je m'attendais pas non plus à un grand film comme ceux de Hayao.
Citation d'une grande  : "ô rage ô desespoir ô rapidité de la blonde en folie"

Taureau un jour ... Taureau toujours ...

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
17 janvier 2012, 18h51
En même temps j'aime bien être de temps en temps en mode jeune fille en fleurs  :huhu:

 :lol: Tout à fait toi, la jeune fille en fleurs !!!

Et pour ma part, point de vue esthétique personnage masculin, j'ai eu un gros faible pour le président du conseil des étudiants (la note sérieux aux lunettes ça a toujours été mon faible  :hum:)
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 321
  • Here I come!
04 septembre 2012, 09h35
Vu en VOSTFR :bounce:

J'ai vraiment bien aimé ce film. C'est frais, plein de couleurs, la musique est vraiment belle, l'histoire est un peu cucu, mais c'est choupinou quand même !
Certes, le film manque cruellement de rebondissement. En plein milieu, je me suis même demandée quand est-ce qu'il allait "commencer". Puis finalement, je me suis laissée porter par les couleurs, le rythme (un peu mou), les musiques (magnifiques), les personnages un peu zarbes (dans la maison des garçons)...

Un super moment passé devant ma télé, sous mon plaid, avec un chocolat chaud  :huhu:
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...