Auteur Sujet: Le mariage homosexuel  (Lu 10898 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Guismo

  • Messages: 3 956
  • Alice in evilland
18 janvier 2012, 20h31
c'est pour çà que j'ai dit "souvent" :huhu:

Hors ligne yeles

  • Messages: 1 390
  • Tardis? Squeeeeeeeeeeeeeeeeee!
23 janvier 2012, 14h27
La question du mariage homosexuel qui déboule en pleine campagne présidentielle, quel opportunisme gerbeux (désolée mais c'est vraiment le sentiment que ça m'évoque).
 
Je suis fondamentalement pour cette idée. Je connais plusieurs couples homo dont certains souffrent réellement ne ne pas pouvoir concrétiser leur union, parfois de longue date, par un mariage. Je conçois que le mariage religieux ne soit pas possible, mais le mariage civil devrait pouvoir l'être (l'Etat a toujours plus vite évolué en la matière que l'Eglise).
 
 
Un couple hétéro peut se marier, se pacser, divorcer, rester en union libre, c'est comme il le sent, à chacun le choix de ses convictions en matière de vie de couple.
Pourquoi un couple gay ne pourrait pas avoir ce choix ? Après, libre à eux de le faire ou non.
 
Et puis, qu'arrive-t'il a l'un des deux membres du couple lorsque l'autre vient à disparaître ? Nombreux sont les cas de couples gay établis, installés dans un bien qu'ils ont acheté ensemble, dans une vie qu'ils ont construite à deux et lorsque l'un des deux vient à mourir, l'autre n'a presque plus que ses yeux pour pleurer. Je ne trouve pas ça très normal, ni très humain (ceci-dit, les couples hétéros simplement pacsés doivent assurer leur arrières aussi de ce point de vue).
 
Etre mariés, c'est vivre à deux les problèmes que l'on n'aurait pas tout seul... Si les gays veulent les vivre pourquoi les priver ?
 
En même temps, ça fait un moment que je ne perçois pas un couple homo comme tel, mais juste comme un couple.
 
Pour ce qui est de l'adoption, en quoi ce serait plus néfaste pour un gosse que d'avoir deux parents du même sexe que deux parents de sexes opposés ? Si les parents s'aiment et aiment leur gamin, où est le problème ? On va partir sur les histoire de modèle absent ? J'élève en grande partie mon fils sans homme à la maison, il ne manque pas de présence masculine. Anyway.
 
Voilà, tout ça pour dire que je soutiens cette cause et que j'aurais juste aimé voir les courants politique se bouger à ce sujet en dehors de tout débat électoral.
Snakes live male and female together. Cats live male and female together. We're human beings; we know better. - Albin LA CAGE AUX FOLLES

Hors ligne Laudsem

  • Messages: 3 844
  • Retour au commencement...
23 janvier 2012, 14h55
 :thumb: Yeles.

J'ai pas tout relu des autres. Mais je me retrouve plutôt c'est sûr dans l'ouverture et les arguments de Yeles (dernière lue, seule citée  :huhu: )


Mais j'ai retenu un argument que je ne comprend pas plus haut : celui disant qu'il faut refuser le mariage et qu'il suffit d'aménager le PACS...
Le mariage et le PACS sont bien 2 choses différentes. Si on modifie le PACS pour qu'il donne les mêmes droits que le mariage, alors il n'a plus de raison d'être et il n'y a plus qu'à le supprimer ! Et dans ce cas là seul existe le mariage.

Si on ne le modifie pas, ce qui me semble très bien (des obligations différentes = des droits différents), cela signifie que les homos n'auront jamais les mêmes droits que les hétéros.
Donc on garde les 2 dispositifs bien distincts mais on les ouvre à tous.



Pour l'adoption, il y a un argument qui m'énerve (je ne sais pas si quelqu'un l'a soulevé ici) : dire que ce n'est pas naturel... Parce qu'avoir un enfant tout seul ou quand on est stérile, c'est naturel ??!!

Je sais bien qu'en un sens l'adoption doit faire mieux que le naturel (fondement au refus d'agrément à des gens irresponsables ou dangereux...) mais en quoi le fait qu'ils soient homo, ces parents, serait-il négatif ?
Je suis bien plus contre l'adoption par certains aujourd'hui qui sont de purs caprices (souvent moyennant finances) et qui oublient que l'adoption ce n'est pas donner un enfant à des parents, mais donner des parents à un enfant.

Hors ligne epik

  • Messages: 7 137
26 octobre 2012, 14h21
Je suis atterrée :

Le Collectif des maires pour l'enfance, qui avait en vain demandé en septembre que les maires soient consultés par le gouvernement, a annoncé mercredi dans un communiqué avoir écrit aux «155 000 maires et adjoints aux maires pour les inviter à signer «l'appel des maires pour l'enfance».

«Nous leur demandons (...) s'ils sont pour ou contre le mariage homosexuel, et s'ils sont demandeurs d'une clause de conscience qui leur permette de ne pas célébrer ces mariages», a expliqué  l'un des porte-parole du collectif, le député-maire UMP de la Manche Philippe Gosselin.
Et donc pourquoi pas une clause de conscience qui permette de ne pas célébrer un mariage mixte, ou entre personnes handicapées, et puis ensuite pourquoi pas des aménagements à d'autres lois que ça n'arrange pas telle ou telle partie de la population ou des élus d'appliquer ? :euh: :pff:

Heureusement
l'Association des maires ruraux de France (AMRF) s'est déclarée hostile vendredi à l'instauration d'un «droit de conscience» permettant aux maires de ne pas célébrer de mariages homosexuels si la loi sur le «mariage pour tous» était adoptée.

«Les maires, compte tenu de leur fonction, sont aussi officiers de l'Etat civil et au-delà de leur opinion personnelle, se doivent d'appliquer la loi. L'AMRF ne peut donc souscrire à l'idée du recours à un droit de conscience qui permettrait à celui-ci de s'exonérer de la loi, écrit dans un communiqué l'association qui affirme rassembler «près de 10 000» maires de communes de moins de 3 500 habitants. Il serait incompréhensible pour les citoyens que le premier magistrat de la commune puisse avoir une attitude aléatoire au regard de la loi.»
Au delà de ça, j'arrive de moins en moins à comprendre comment on peut encore débattre aujourd'hui de l'homosexualité, bien, pas bien, moral ou pas... :bah: Mais laissez chacun vivre sa vie et sa sexualité, bon sang, et occupez-vous des vôtres !! :help: (Avant qu'on ne me tombe dessus, je précise bien sûr que j'exclus de cette revendication de liberté toute pratique impliquant souffrance d'un être vivant non consentant...)
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 753
26 octobre 2012, 15h58
Ca ne me choque pas plus que ça. Ca me rappelle ce qu'il s'est passé pour l'IVG.
Après la promulgation de la loi, de nombreux médecins refusaient de faire des IVG pour cas de conscience. Et puis finalement, avec le temps, c'est passé.
Donc si la loi est votée, il y aura sans doute des maires qui ne voudront pas célébrer ces mariages, mais avec le temps, ça passera....
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne yullie

  • Messages: 2 614
  • Opa Gansta Style
26 octobre 2012, 16h37
Après la promulgation de la loi, de nombreux médecins refusaient de faire des IVG pour cas de conscience. Et puis finalement, avec le temps, c'est passé.
Donc si la loi est votée, il y aura sans doute des maires qui ne voudront pas célébrer ces mariages, mais avec le temps, ça passera....
Il y a juste une toute petite différence entre un médecin et un maire, il y a en un qui a été élu représentant de la République et pas l'autre ;)

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 753
26 octobre 2012, 17h00
Certes, mais on a bien vu Mamère célébrer un mariage homosexuel alors que c'était contre la loi. Il a été puni pour ça.
Si la loi passe, ben ce sera dans l'autre sens c'est tout.
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne epik

  • Messages: 7 137
26 octobre 2012, 17h16
Que des gens soient contre à titre individuel, je ne partage pas l'opinion mais je n'ai rien à y redire. Par contre, je trouve totalement anormal de monter et défendre une telle initiative en tant que représentants de la République, comme le souligne fort justement yullie...

Tu parles de Mamère, c'était une action personnelle et ponctuelle, pas une association, et la sanction (justifiée puisqu'il allait à l'encontre de la loi, on est bien d'accord) ne s'est pas fait attendre. Je ne pense pas que ce soit comparable.
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
26 octobre 2012, 17h23
Et donc pourquoi pas une clause de conscience qui permette de ne pas célébrer un mariage mixte, ou entre personnes handicapées, et puis ensuite pourquoi pas des aménagements à d'autres lois que ça n'arrange pas telle ou telle partie de la population ou des élus d'appliquer ? :euh: :pff:
Je trouve ça également complètement aberrant  :hein:
On peut consulter sur le site des maires pour l'enfance la lettre en question, envoyés à tous les maires au début du mois. Splendide^^
http://www.mairespourlenfance.fr/

Au delà de ça, j'arrive de moins en moins à comprendre comment on peut encore débattre aujourd'hui de l'homosexualité, bien, pas bien, moral ou pas... :bah: Mais laissez chacun vivre sa vie et sa sexualité, bon sang, et occupez-vous des vôtres !! :help: (Avant qu'on ne me tombe dessus, je précise bien sûr que j'exclus de cette revendication de liberté toute pratique impliquant souffrance d'un être vivant non consentant...)
Mais oui  :bravo: :bravo: :bravo:

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 753
26 octobre 2012, 22h50
Que des gens soient contre à titre individuel, je ne partage pas l'opinion mais je n'ai rien à y redire. Par contre, je trouve totalement anormal de monter et défendre une telle initiative en tant que représentants de la République, comme le souligne fort justement yullie...


Histoire de faire l'avocat du diable, je suppose par contre, que quand des maires se mobilisent, en suivant leur conviction, pour éviter que des clandestins soient renvoyés chez eux par exemple, tu trouves ça bien alors qu'ils sont représentants de la République et qu'ils n'appliquent pas la loi? ;)

PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne epik

  • Messages: 7 137
26 octobre 2012, 23h12
Je n'ai pas connaissance de ce dont tu me parles, donc j'ai du mal à avoir une opinion là-dessus. Est-ce qu'ils mettent en avant leur fonction d'élu ? En quoi n'appliquent-ils pas la loi ?

Même en l'absence d'éléments, j'ai tendance à voir une différence malgré tout : d'un côté on exclut, on refuse voire on stigmatise, sur la base de préférences sexuelles, d'un autre on pense en termes de "représentant de l'humanité". Les deux positions sont à mon sens diamétralement opposées. Opinion de gauchiste sans doute. :bah:
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne Laudsem

  • Messages: 3 844
  • Retour au commencement...
26 octobre 2012, 23h24
La citoyenne (et par ailleurs juriste) que je suis s'insurge que des maires puissent refuser de célébrer un mariage homosexuel (si celui-ci est voté bien sûr). Leur fonction de maire le leur imposerait !
S'ils ne veulent pas le faire, ils auront une solution : la démission.

Hors ligne yullie

  • Messages: 2 614
  • Opa Gansta Style
26 octobre 2012, 23h26
[size=78%]Histoire de faire l'avocat du diable, je suppose par contre, que quand des maires se mobilisent, en suivant leur conviction, pour éviter que des clandestins soient renvoyés chez eux par exemple, tu trouves ça bien alors qu'ils sont représentants de la République et qu'ils n'appliquent pas la loi?[/size] ;)
En fait le bon exemple, ce serait de dire qu'un flic refuse d'expulser des clandestins, qu'il refuse de faire son boulot quoi. Mais là je pinaille peut-être...

Hors ligne epik

  • Messages: 7 137
26 octobre 2012, 23h29
Merci yullie, il y avait un truc sur lequel je n'arrivais pas à mettre le doigt, c'était ça ! ;)
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 753
26 octobre 2012, 23h39
Comme on parlait de maires, j'étais resté la dessus.
Citer
Est-ce qu'ils mettent en avant leur fonction d'élu ? En quoi n'appliquent-ils pas la loi ?

[/size]ben ils mettent en avant leur prérogatives de maire pour protèger des gens qui sont hors la loi
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Gilbertogil

26 octobre 2012, 23h48
Pour ma part, et c'est surement ce qui me choque le plus, c'est que jamais je ne pensais qu'il y avait autant de personnes contre le mariage gay en France (pour quelles raisons ??)

Hors ligne epik

  • Messages: 7 137
26 octobre 2012, 23h53
ben ils mettent en avant leur prérogatives de maire pour protèger des gens qui sont hors la loi
Tu ne me donnes pas beaucoup d'éléments concrets, là...
En tout cas, je peux préciser que je considère légitime voire nécessaire de ne pas appliquer et combattre une loi qui irait à l'encontre des droits de l'homme, par exemple, ou qui serait votée par un régime totalitaire. A mon sens, les lois anti-immigration se rapprochent de ça (pas le régime totalitaire, l'anti-droits de l'homme), alors que le mariage pour tous est à l'inverse, ne met personne en danger de mort ou de souffrance à vie, ne blesse que la morale d'origine religieuse.
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
27 octobre 2012, 15h08
Pour ma part, et c'est surement ce qui me choque le plus, c'est que jamais je ne pensais qu'il y avait autant de personnes contre le mariage gay en France (pour quelles raisons ??)
Malheureusement, perso ça ne m'étonne pas du tout  :-/

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 753
27 octobre 2012, 21h49
Tu ne me donnes pas beaucoup d'éléments concrets, là...
En tout cas, je peux préciser que je considère légitime voire nécessaire de ne pas appliquer et combattre une loi qui irait à l'encontre des droits de l'homme, par exemple, ou qui serait votée par un régime totalitaire. A mon sens, les lois anti-immigration se rapprochent de ça (pas le régime totalitaire, l'anti-droits de l'homme), alors que le mariage pour tous est à l'inverse, ne met personne en danger de mort ou de souffrance à vie, ne blesse que la morale d'origine religieuse.


Comme disait Hugo Grotius un des fondateurs du droit international:
"la loi nous oblige à faire ce qui est dit, pas ce qui est juste"
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne epik

  • Messages: 7 137
27 octobre 2012, 21h56
Certes, et si j'admets ne pas être totalement au clair sur ta question "avocat du diable", tu viens par là même d'invalider la légitimité de l'initiative des "Maires pour l'enfance"... non ?
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.