Auteur Sujet: Affaire Findus et traçabilité  (Lu 1225 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
10 février 2013, 08h58
Citer
Alors que la découverte de cheval dans des lasagnes censées être au bœuf continue à révulser le Royaume-Uni, et a entraîné le retrait des plats incriminés des rayons français et suédois, le groupe agroalimentaire Findus s'est dit samedi 9 février "trompé" et a annoncé qu'il déposerait dès lundi une plainte contre X."Les premiers résultats de l'enquête interne de Findus UK suggère fortement que la contamination des lasagnes au boeuf n'était pas accidentelle", explique l'entreprise dans l'un des nombreux communiqués publiés le 9 février.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/02/09/viande-de-cheval-findus-et-un-fournisseur-francais-portent-plainte_1829624_3224.html

Je n'y connais rien dans le domaine de la traçabilité, des chemins que sont sensés emprunter les produits que l'on consomme, mais avec une histoire comme ça, je me dis que l'on bouffe vraiment n'importe quoi  :hein:

Citer
Scandale au Royaume-Uni, Justice saisie en France… « L’affaire » des lasagnes à la viande de cheval prend une tournure polémique. Qui mettre en cause ? Tous les intermédiaires se renvoient la balle.
Le ministre délégué à la consommation, Benoît Hamon, a dévoilé ce samedi les premiers résultats de l’enquête de la répression des fraudes en France, sur la présence de viande de cheval roumaine dans des lasagnes au bœuf. Il a ainsi révélé un circuit commercial passant par Chypre et les Pays-Bas.
« L’enquête menée par les services de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a permis d’établir le circuit de commercialisation de la viande concernée », explique un communiqué.
« Le fournisseur de l’usine luxembourgeoise (de l’entreprise Comigel fournisseur de Findus, ndlr) est le groupe français Poujol », la holding chapeautant la société Spanghero.
Poujol « a acquis la viande surgelée auprès d’un trader chypriote, qui avait sous-traité la commande à un trader situé aux Pays-Bas, ce dernier s’étant fourni auprès d’un abattoir et d’un atelier de découpe situés en Roumanie », précise le ministre.
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Findus.-Pays-Bas-Chypre-Roumanie...-Mais-d-ou-vient-la-viande-de-cheval-_55257-2162369_actu.Htm

Suède, France, Luxembourg, Chypre, Pays-Bas, Roumanie, nan mais sérieusement ?!  :paglop: Pour des lasagnes supposément au boeuf ?
Ce monde marche décidément à l'envers, vivement qu'il s'éteigne, malheureusement on sera tous mort à petit feu avant ça, victimes des saloperies qu'on nous colle dans les assiettes.
Perso ça va me conforter dans mon choix d'acheter ma viande chez mon boucher, en espérant ne pas apprendre qu'un jour il est la boucle finale d'un autre périple mondial  :rolleyes:

Hors ligne Treyan

  • Messages: 3 149
  • Do U think that it would kill U to take a holiday?
10 février 2013, 10h12
ca me rappelle un jour où gamin , ma mère me sert un steak haché et je lui dis "ca a un petit goût bizarre  :interrogatif: "
... à force d'insister elle regarde l'emballage du boucher : elle était allé sans faire gaffe dans une boucherie chevaline  :lol:


...je me dis que l'on bouffe vraiment n'importe quoi  :hein:
c'est clair en prenant des plats tout préparés , reconstitués et compensé en divers additifs  :sifflote:

All that we see or seem is but a dream within a dream

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
10 février 2013, 10h36
c'est clair en prenant des plats tout préparés , reconstitués et compensé en divers additifs  :sifflote:
Je suis d'accord avec toi, mais ceux qui choisissent de manger ceci ont quand même le droit de voir leur choix respecté et de ne pas être trompés...
Et même sans parler de plats préparés, quid des autres aliments ? Dans l'histoire, tout le monde rejette la faute sur un autre sous-traitant. On peut se poser la question sur l'origine d'autres viandes, même sans parler de plats préparés
Car vraiment, quand j'ai entendu Benoît Hamon indiquer tout le trajet, j'ai halluciné  :hein:

Citer
Les soupçons de Findus se porte sur le fournisseur de la viande de ses lasagnes, la société française Spanghero. Findus accuse cette société établie à Castelnaudary (sud-ouest) d’avoir livré de la viande de cheval roumaine avec des mentions «boeuf».
http://www.liberation.fr/societe/2013/02/10/lasagnes-au-cheval-et-patate-chaude_880712

Et je ne m'en remets toujours pas -_- N'importe qui peut coller une étiquette "cheval" sur un truc sensé être du boeuf ?
"On" peut donc nous dire n'importe quoi, et nous faire bouffer n'importe quoi  :bah:
 
« Modifié: 10 février 2013, 10h42 par sstarshoot »

Hors ligne Lénou

  • Messages: 989
10 février 2013, 14h58
 :dada:

Le sujet me touche parce que je travaille dans l'agroalimentaire (par choix, c'est mon domaine de formation, et pas chez Findus ni un concurrent), et adorant les chevaux je suis contre l'hippophagie (à quelques exceptions près).

Citation de : sstar
je me dis que l'on bouffe vraiment n'importe quoi
Toutes proportions gardées, l'incident n'est pas d'une gravité énorme non plus. Les produits commercialisés étaient sains, puisque la viande de cheval en question provient d'un abattoir européen respectant les normes sanitaires communautaires. Il n'y a donc aucun danger en termes de santé pour le consommateur. Oui, je suis d'accord le conso a acheté des lasagnes de boeuf, et il s'attend à manger de la vache et pas du cheval, il ne risque néanmoins strictement rien, si ce n'est un préjudice moral.

Citation de : sstar
Suède, France, Luxembourg, Chypre, Pays-Bas, Roumanie, nan mais sérieusement ?!
Le conso cherche des produits sains, de qualité et au prix le plus bas possible. Forcément, pour les entreprises agro, ça oblige à tirer les prix à tous les niveaux de la chaîne et donc au niveau de l'approvisionnement. Ici, Findus n'est pas le producteur de ces lasagnes, il fait sous-traiter la réalisation de ce produit à une entreprise française (Comigel) très certainement parce qu'il a calculé que la sous-traitance lui coûtait moins cher que l'investissement de l'équipement et des hommes pour réaliser lui-même ce produit. Comigel fabrique ces lasagnes dans son usine de Cappellen (au Luxembourg), en s'approvisionnant en viande chez Spangherro (français également). Spangherro pour obtenir un prix d'achat de sa viande intéressant a fait sous-traiter l'achat à un trader de Chypre (ce n'est qu'un négociant qui assit devant son ordinateur achète au meilleur prix sur différents marchés de la viande), lequel sous-traite lui-même cette opération à un collègue des Pays-Bas, qui réalise la transaction en achetant la viande en Roumanie. C'est une chaîne d'approvisionnement somme toute classique dans le milieu de l'agroalimentaire, sur des produits transformés, sans différenciation particulière (pas de label qualité particulier, pas de garantie d'origine, etc.). Par curiosité, demandez à votre petit boulanger en face de chez vous de vous décrire la chaîne d'approvisionnement du blé duquel est issue la farine qui a servi à faire la baguette standard que vous achetez, vous serez peut-être surpris !

Citation de : sstar
N'importe qui peut coller une étiquette "cheval" sur un truc sensé être du boeuf ?
Je ne suis jamais rentrée dans un abattoir ou un atelier de découpe roumain, seulement dans des français. Or, dans un abattoir français, de l'entrée de l'animal sur pattes vivant à l'abattoir, à la sortie du steak haché conditionné sous atmosphère protectrice, l'animal, les pièces de boucheries, les découpes sont tous accompagnés à tous les stades de la chaîne de leurs données de traçabilité comprenant en autre et de façon non exhaustive le type de l'animal et ses lieux et dates de naissance, d'élevage et d'abattage. Pour arriver à coller une étiquette cheval sur du boeuf, soit il faut une énorme bourde humaine qui passe au travers de tous les contrôles, soit il faut frauder. Mon intuition me fait pencher vers la seconde option, mais ce n'est qu'une intuition.

Cf shéma ci-dessous de la traçabilité sur une viande telle qu'elle est menée en France :
« Modifié: 10 février 2013, 15h01 par Lénou »

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
10 février 2013, 15h16
Intéressant, merci  :jap:
Je suis d'accord que l'incident en question n'est pas d'une gravité énorme sur la santé, d'autant plus qu'à titre perso je mange du cheval
Mais ce qui m'inquiète surtout, et d'autant plus s'il s'agit d'une fraude comme tu sembles le penser, et comme l'évoque Findus (fraude qui pourrait dater d'août dernier selon eux :-/ ) c'est que ok, là c'était du cheval. Mais qu'est ce qui empêcherait que ce soit des produits réellement mauvais pour la santé ? Un truc pour tirer encore les prix... Puisque le cheval c'est passé, allons savoir tout ce qui passe à côté

Pour la sous-traitance et la chaîne d'approvisionnement suivie, c'est vraiment le genre de trucs qui me donnerait envie de virer locavore :huhu:
Et tout ceci vient grossir ma vision pas très belle de notre monde capitalo-pourri  :(
« Modifié: 10 février 2013, 15h20 par sstarshoot »

Hors ligne Guismo

  • Messages: 3 956
  • Alice in evilland
10 février 2013, 19h01
Sur les surgelés, il me semble qu'on est tout autant sinon plus, sur une question de "temps" que d'"argent"...J'en achète très peu..mais je regarde les prix..Sur les marques un peu réputées comme "marie" quand je vois les prix des quiches, pizza, lasagnes, hachis parmentier et autres, je suis quasi sur que çà revient moins cher de les faire soi-même avec ses propres produits...Seulement il faut avoir le temps..surtout pour les lasagnes..C'est la solution de facilité en temps mais je suis pas sur que çà le soit en termes d'économies.


Sur le cas, ne mangeant pas de cheval par choix, j'aurais effectivement eu l'impression d'être trompé, mais de là a ressentir un gros préjudice moral, quand même pas..JE suis assez d'accord avec Lénou sur les contrôles efficaces de la filière viande..Mais comme toute fraude bien organisée, elle peut passer à travers les mailles du filet..En ce qui me concerne je trouve même que globalement au nom du principe de précaution, on gache parfois un certain nombre de spécificités du terroir...Je suis auvergnat donc j'ai toujours la quasi interdiction de l'affinage du saint-nectaire sur la paille de seigle en travers de la gorge.

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 590
11 février 2013, 11h22
Rassurez vous, bientot les lasagnes seront au chien ou au rat, ça coute pas cher  :celine:
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne guidegui

  • Messages: 10 702
11 février 2013, 12h35
Rassurez vous, bientot les lasagnes seront au chien ou au rat, ça coute pas cher  :celine:

ça deviendra surement un met de luxe

Hors ligne Mary

  • Messages: 6 467
11 février 2013, 20h00
« Modifié: 11 février 2013, 20h05 par Mary »
"L'enfant, il a eu sa première chambre dans le fond de ton utérus. Alors ton espace vital, il s'en carre le cul" - Margaux Motin