Auteur Sujet: Rectify  (Lu 3251 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
12 octobre 2014, 15h42


Série américaine diffusée depuis 2013. Deux saisons sont sorties pour le moment, 16 épisodes au total

Citer
À 18 ans, Daniel Holden est emprisonné et condamné à mort pour viol et meurtre de sa petite amie Hannah. Il est libéré dix-neuf ans plus tard grâce à de nouvelles preuves ADN, il tente de se reconstruire une nouvelle vie dans sa ville natale où presque tout le monde le croit coupable, dans l'attente de son nouveau procès.

Trailer :


Critique du Monde des séries après les trois premiers épisodes :

Citer
Il y a quelque chose de fascinant dans Rectify, la nouvelle série de Sundance Channel, qui après la très belle Top of Lake de Jane Campion, confirme que l'action peut être réduite à sa plus simple expression, que la surenchère de rebondissements n'est pas la garantie d'un intérêt. Que les grandes histoires se nichent dans le quotidien, au milieu des gens ordinaires.

La beauté de Rectify (dont trois épisodes ont été diffusés) tient aux antagonismes sur lesquels elle est en totalité construite. Le retour de Daniel devrait s'accompagner de joies, de fête, de rires et d'envies. Il prend l'allure d'une veillée funèbre au cours de laquelle chacun écoute les soupirs et les silences des autres. On s'observe et on l'observe.

Au-delà du suspense lié à l'intrigue entourant le meurtre de la jeune Hannah, Rectify s'interroge sur les relations humaines, sur la difficulté à se comprendre les uns les autres dès lors que la seule bienséance et les codes sociaux ont été balayés par un événement tragique. Le créateur de la série Ray McKinnnon réussit une introspection magistrale

Cette atmosphère pesante est émaillée par des petits moments de joie pure, des notes d'humour et par des flashbacks prouvant que l'enfermement de Daniel ne peut que se prolonger une fois franchi les portes de la prison.

Les dialogues sont parfois d'une telle puissance qu'ils mettent mal à l'aise et peuvent déstabiliser. En creux, le message que délivre McKinnon est que le couloir de la mort est un univers inhumain, l'attente de l'exécution est une torture qui n'a rien à faire dans une démocratie. Et pourtant, cette pratique ne parvient pas à anéantir complètement ce que nous sommes, des êtres capables de renaître, fut-ce avec la lenteur d'un cortège d'enterrement.

Je n'avais pas particulièrement accroché aux deux premiers épisodes, tout me semblait froid, manque d'empathie pour tous les personnages
Par contre quelque chose d'intéressant m'a donné envie de redonner une chance à la série : on ne sait pas si Daniel est coupable ou non.
Nous sommes donc dans la même situation, dans le même ressenti que les habitants de sa ville natale
C'est très déstabilisant  :huhu:

J'ai regardé le 3e épisode une semaine plus tard, et là, wow... des petites pépites d'émotion distillées ça et là

103
- le moment où il retrouve ses affaires dans le grenier, son walkman, ses cassettes audio
- quand il sort avec son frère, fait du vélo, retrouve le sourire. C'est fou comme sa soeur le bloque avec tous ses efforts, et comme son petit frère lui donne l'occasion de réagir naturellement
- la partie de Sonic à la fin, et le temps et la réalité qui semblent le rattraper...

A suivre donc  :)

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
12 octobre 2014, 17h04
104
Le moment où Daniel est devant le rayon tv puis consoles est vraiment hors du temps, comme si tout s'arrêtait, en le regardant face à ces nouveautés

La scène où les journalistes suivent Daniel et sa mère sur le parking du supermarché est terrible. Vraiment horrible
C'est terrible de voir sa mère en panique, lui qui l'aide en restant calme, les journalistes qui continuent de filmer

L'étreinte entre Daniel et Tawney était très étrange. D'un côté, rien de plus normal que de se dire qu'après toutes ces années en prison, c'est normal qu'il réagisse à un contact physique avec une personne qu'il apprécie
De l'autre, le fait qu'on ne sache toujours pas ce qu'il s'est passé avec Hannah rend la scène étrange à regarder

Ensuite la scène en prison, où les gardiens lui retirent ses bouquins parce qu'il en a trop... ça semble tellement injuste

Amantha qui l'appelle, lui qui ne décroche pas. La pauvre, elle fait pourtant tant d'efforts

Après ces 4 épisodes, j'ai de plus en plus de mal à le croire coupable  :gni:

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
13 octobre 2014, 15h15
101
Excellente entame à mes yeux, situation très intéressante ! :bravo:
Je trouve le personnage de Daniel très crédible dès l'entame, et sa sortie assez émouvante (déjà ses contacts avec le dernier gardien, qui se retourne, lui offre un coke,...!) :thumb:
J'aime bien Amantha à première vue (assez touchante... et tout sauf lisse) ainsi que Jared.
Pas facile de comprendre tout de suite la situation familiale!!! On y arrive vers la fin de l'épisode.

La lenteur est évidente mais correspond totalement avec l'idée même de l'entame de la série, donc j'adhère vraiment !!! :bounce:

102
Beaucoup moins fan ici, car effectivement la galerie de personnages n'est pas spécialement très aguichante et la lenteur en devient lourde.
Les discussions Daniel-Teddy au golf et puis Daniel-Tawney sont les moments forts de l'épisode. :thumb:
Teddy-Towney : quel couple mal assorti !!!! :pff: Evidemment on voit déjà qu'il y a un max de non-dits (et ce couple va donc probablement éclater dans un futur moyen ou proche

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
13 octobre 2014, 20h10
Han cool  :bounce:
Tu en avais entendu parler avant ?

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
13 octobre 2014, 22h44
Tu en avais entendu parler avant ?

ce matin :sifflote:


(en te lisant :huhu:)


Hors ligne epik

  • Messages: 7 159
14 octobre 2014, 12h14
:caillou:

C'est tout. :oops:
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
14 octobre 2014, 13h01
Manu> Cool, on va pouvoir reviewer à peu près ensemble alors, ça faisait longtemps  :bounce:
Epik> ça veut dire que tu vas te laisser tenter ?  :hinhin:

Hors ligne epik

  • Messages: 7 159
14 octobre 2014, 14h23
Va savoir... :huhu: Ça se pourrait ! ;)
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
14 octobre 2014, 15h01
Manu> Cool, on va pouvoir reviewer à peu près ensemble alors, ça faisait longtemps  :bounce:
Bah c'est justement l'idée, d'habitude j'arrive après coup et c'est moins drôle de reviewer... là j'ai recommencé sur PoI avec heb et je trouve ça top de suivre au rythme d'un autre ;)
Mais bon l'idée de base m'a bien plu évidemment...

Epik sois pas fachéééééééée, j'en ai "chez toi" aussi qui me tente (le premier qui me vient en tête est The slap) mais justement, ce n'est pas le "pas à pas" que je cherchais ici :console: :drague:

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
14 octobre 2014, 16h20
103
Superbe épisode!!!
Une nouvelle fois un Daniel hyper crédible à travers tout l'épisode :amen: terrible dans le grenier dans son back to nineties (mon dieu le joystick) :bravo:
Très "jolie" larme finale avec la confrontation passée/présent.

J'ai trouvé une nouvelle fois Amantha très très intense. Son monologue près de la rivière ou l'étang, avec les histoires des ados... :pff: Bcp de justesse dans sa détresse hargneuse. :thumb:

Il est clair que Daniel se voit en Jared : non seulement il ne l'a pas connu, donc ne lui rappelle pas "l'avant" (comme c'est le cas avec Amantha ou sa mère par ex); et puis il était pas loin de son âge quand tout est arrivé... C'est chouette pour Jared mais douloureux pour Amantha

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
16 octobre 2014, 15h57
104
Ca a duré 10 secondes, mais ça m'a bien fait rire la situation devoir les deux mères avec leur garçon dans la salle d'attente chez l'oculiste, tellement décalé :mouahaha:

Le moment où Daniel est devant le rayon tv puis consoles est vraiment hors du temps, comme si tout s'arrêtait, en le regardant face à ces nouveautés
Exactement... en complète opposition avec la scène du grenier de l'épisode précédent.

L'étreinte entre Daniel et Tawney était très étrange. D'un côté, rien de plus normal que de se dire qu'après toutes ces années en prison, c'est normal qu'il réagisse à un contact physique avec une personne qu'il apprécie
De l'autre, le fait qu'on ne sache toujours pas ce qu'il s'est passé avec Hannah rend la scène étrange à regarder
C'était clairement le moment le plus important de l'épisode à mon sens. Sa réaction semble vraiment logique (ainsi que l'après-étreinte où ils sont tous deux déboussolés) vu que Towney est vraiment la personne la plus gentille-compréhensive-agréable-disponible autour de lui. Mais c'est là qu'on se dit aussi que c'est dur pour Amantha évidemment avec tout ce qu'elle fait !
Ça m'a bien fait rire aussi qu'il parle de la divine comédie de Dante à une Towney un peu illuminée en mode baptiste :celine:

Après ces 4 épisodes, j'ai de plus en plus de mal à le croire coupable  :gni:
Et bien moi pour le moment, je ne me pose même pas la question. En fait je me dis simplement qu'il ne l'est pas, car c'est mon postulat de départ. Mais je suis surtout là à découvrir son pas-à-pas, son retour dans la vie et ça me suffit.

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
19 octobre 2014, 11h20
105
J'ai plus de difficultés avec cet épisode... Surtout pour le premier quart d'heure complètement à l'ouest, avec cet auto-stop sans queue ni tête (je pensais non-stop à un épisode de SFU... souvenir moyen bof)...
A part ça, encore une bonne claque à la pauvre Amantha :bah:
Le baptême avait du sens pour lui, malgré le côté trop américain un peu fatigant de ce genre de scène / de fête.
Mais une nouvelle fois, c'est la moment avec Tawney qui m'a le plus intéressé, au même endroit que dans le 104...  :thumb:

Reste ce final... que j'arrive à fort peu comprendre (déjà on ne sait pas si le Teddy est mort ou pas... il devient "sans vie" un peu rapidement d'ailleurs !)
Mais c'est tellement pas en accord avec ce que Daniel dégage depuis le début! Teddy est un merdeux imbuvable, il mérite des claques  :caillou:, il vient d'être bien salaud avec Daniel, mais quand même, pas de quoi en arriver là!
Je ne comprends pas... en telle opposition avec sa purification du baptême (ce je suppose que c'est voulu...).
Je ne comprends pas trop  :gni:

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
20 octobre 2014, 12h52
106
Certainement l'épisode le plus abouti de la saison :love:
Splendides moments avec la mère dans la cuisine, avec Amantha et puis le "départ de Kerwin et son triple "Because I know you"  :-/ :love:
Et puis le lynchage... vraiment dur, surtout quand on voit qu'il est "tout calmement" en train de se recueillir...
Mais cet épisode est vraiment passé sans arrêt entre tendresse et tristesse.

Très envie de m'attaquer à la saison suivante en tout cas


Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
26 octobre 2014, 09h47
105
Mitigée aussi
Le début de l'épisode a été compliqué pour moi également, j'avais du mal à avoir des repères temporels et ça m'a vraiment gênée, je ne parvenais pas à me contenter des images
La scène devant la maison d'Hannah était évidemment très étrange. Un mélange de voyeurisme et de retrait "enfantin" assez perturbant

Bon le trip avec les chèvres, je ne sais pas si quelque chose m'a échappé ou quoi mais je n'ai pas tout compris  :gni:

La fracture entre Tawney et Teddy s'amplifie, mais je comprends qu'il pète un peu les plombs avec cette histoire de baptême

La scène où Daniel est devant le bahut de son frère, avec tout ce monde qui le dévisage, puis les personnes qui le font partir, est vraiment difficile. Le fait de ne toujours pas savoir ce qu'il s'est passé me met vraiment mal à l'aise car quelque part je me dis "mais laissez le, on ne sait pas, et il a payé pour ça". De l'autre, je me dis que s'il est coupable, c'est vraiment malsain de le voir de retour au bahut

Effectivement, encore un truc à encaisser pour Amantha  :-/

Les images mélangées de Daniel vu du dessus dans sa chambre et dans sa cellule, tournant comme un lion en cage, était très bien fichue

On en vient au baptême, et moi qui ne comprends pas du tout ce genre de spectacle totalement excessif, j'ai trouvé cette scène superbe
Son hésitation, sa peur, son relâchement en croisant le regard de Tawney, c'était sublime (encore une claque pour Amantha au passage)

Puis la fin, Teddy est vraiment infâme en l'attaquant et le rabaissant sur les viols que Daniel a subi en prison, surtout après les confidences qu'il lui avait faites quelques jours avant. Et que Daniel l'attaque physiquement ne m'a pas étonnée (pour moi c'était une prise pour le faire tomber dans les vapes, le faire taire. Et quelque part à travers ça, enfin pouvoir se défendre même après coup de ce qu'il a subi en prison)

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
29 octobre 2014, 13h49
106
Le discours de Daniel, quand il tombe nez à nez avec le mec de sa soeur, alors qu'il ne s'y attendait pas du tout était terriblement touchant
Quand il finit par dire que même l'ouverture de cette porte d'entrée lui semble irréel

Le départ de Kerwin  :( Cette scène punaise, avec Daniel en pleurs...

Et le lynchage  :larme:

Très dure cette fin d'épisode

Une bonne saison, avec des moments très touchants  :thumb:
Saison 2 à suivre  :)

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
10 novembre 2014, 09h32
105
Puis la fin, Teddy est vraiment infâme en l'attaquant et le rabaissant sur les viols que Daniel a subi en prison, surtout après les confidences qu'il lui avait faites quelques jours avant. Et que Daniel l'attaque physiquement ne m'a pas étonnée (pour moi c'était une prise pour le faire tomber dans les vapes, le faire taire. Et quelque part à travers ça, enfin pouvoir se défendre même après coup de ce qu'il a subi en prison)
On voit en tout cas que je ne suis pas un spécialiste du combat physique :huhu:

201
Très bel épisode de reprise !!! :thumb:
Début assez déroutant, même si on comprend vite que c'est un rêve. Très touchante! Et encore beaucoup plus la scène finale. La relation Kerwin-Daniel est intense, vraie, pure  :love:. Kerwin va vraiment me manquer  :larme: :larme: :larme: (car là, ça semblait vraiment être le vrai adieu... même si avec des rêves et flash-backs qui sait...)

Assez satisfait de voir l'évolution du sheriff Daggett. En fait, il n'évolue pas spécialement : dans le 101 il semblait horrible mais c'est surtout parce qu'il croit Daniel coupable. Hormis ça, il veut surtout faire son job, que justice soit rendue... :thumb:

Beaucoup de tendresse pour Amantha dans cette épisode (entre autre la scène avec Melvin... c'est pas le gars qui lui avait fait visiter un appart?). :love:
Par contre, ça n'a pas duré 20 secondes, mais quelle tension entre elle et teddy dans la chambre à l'hosto !!!!!  :sadique:

Vraiment, je le répète, mais reprise de belle facture :amen:


Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
10 novembre 2014, 13h02
105
On voit en tout cas que je ne suis pas un spécialiste du combat physique :huhu:

105
:lol:
Jack Bauer l'a fait plusieurs fois dans 24, et je suis plus une spécialiste de ce personnage que du combat physique  :celine: si ça peut te rassurer  :p

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
12 novembre 2014, 17h37
201
Le début de l'épisode, le "retour" de Kerwin  :love: :(
Ce qu'il dit sur la petite fille qu'il a tué...

Tawney qui tente de visiter Daniel à l'hôpital, j'ai beaucoup aimé. Incroyable comme j'en suis arrivée à apprécier cette fille  :)

Horrible la scène en prison, avec l'un des violeurs de Daniel, ce qu'il lui dit, ce qu'il fait, et Daniel qui tente de ne pas écouter  :larme:

Teddy  :cartonrouge:

Et les adieux avec Kerwin, pour finir. Belle fin

202
Dingue, les efforts que fait Tawney avec Teddy  :rolleyes: :contrarie:
Tawney très touchante quand elle lui déballe tout pour Daniel

Soulagée de voir le mec arrêté, après le témoignage du petit garçon

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
13 novembre 2014, 09h38
202
J'ai oublié mon debrief de l'épisode à la maison, même si je sais que je n'avais pas écrit grand chose. J'avais trouvé l'épisode assez mou en fait, beaucoup plus faible que le précédent, même si la scène du réveil était vraiment belle !

Et comme toi sstar, je ne saisis pas totalement la tendresse que j'ai pour Tawney :bah:... je suis persuadé que dans d'autres situations, un personnage comme le sien me fatiguerait au plus haut point avec sa visions charismatique de tout... et pourtant, elle ne dégage vraiment que du positif en étant, en plus, l'une des seules à savoir comment "prendre" Daniel  :gratte: :love:.
Il me semble quasi certain qu'ils font finir par avoir une relation ! J'ai failli "finir au pieu", mais je pense que ce sera plus que ça...

Hors ligne manmanu55

  • Messages: 18 135
  • Koala et Buffalo...
14 novembre 2014, 12h11
203
On parle souvent d'Amantha, mais je trouve que Janet est vraiment bien aussi, crédible, touchante, là pour son fils même si c'est difficile.
Bon, elle balance encore une claque à Amantha, mais je la comprends : sa fille doit se prendre en main absolument!!!

A part ça, on tourne quand même pas mal en rond, en ressassant les mêmes situations, ça c'est un peu dommage. :bah:

Reste Daniel qui protège Bobby Dean : bizarre à la base, mais pas si étonnant vu le personnage de Daniel. J'espère une confrontation prochainement.

204
Celui-là par contre est une merveille.
Assez triste/morne autour de Tawney et Amantha; et Teddy salopard avec sa femme et très crédible chez le sheriff par contre... il reste un personnage bien tourmenté aussi.

Mais alors c'est autour de Daniel que tout s'est passé :
1) sa rencontre avec Peggy et sa vie inventée, ça sonnait très juste et agréable à suivre :bravo:
2) la photo, mais putain, dans quel monde vit-on???? c'est tellement fou qu'il y ait des cons pareils partout tout le temps...  :larme: :paglop:
3) son final dans la cuisine bien déjanté comme il peut l'être par à-coups :thumb:
4) mais alors sa scène dans la famille de Kerwin, ça m'a coupé le souffle : j'ai trouvé ça splendide, touchant, juste, plein d'émotions et en même temps tout en retenue!!! Sans doute la plus belle scène depuis le début. J'en ai eu les larmes aux yeux! :love::love::love::love:

Putain d'épisode ce "Donald the Normal" :amen: