Auteur Sujet: Interstellar  (Lu 1416 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
10 novembre 2014, 13h10
Interstellar

Alors là, grosse claque
Très éprouvant comme film, mais impressionnant dans les images et émotionnellement fort
Après techniquement et scientifiquement j'y connais rien et je m'en fous, perso j'ai assisté à un spectacle grandiose
Je n'ai pas vu les (presque) 3 heures du film passer

Juste un moment un peu trop abstrait pour moi, mais sinon mega claque
(et c'est le genre de film à voir au ciné, évidemment  :huhu: )

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 008
10 novembre 2014, 14h19
Merci. Je n'en attendais pas moins de Mister Nolan!

J'ai hate !!!!
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.

Hors ligne Goldfinger

  • Messages: 2 682
  • I've paid my dues time after time
10 novembre 2014, 19h47
J'ai été le voir ce weekend, j'ai adoré tous les passages dans l'espace, sauf le moment trop abstrait pour sstar, et pour moi aussi du coup. J'ai eu plus de mal avec les passages sur la Terre, notamment le début du film.
Cela dit le film est vraiment très prenant, les 2h49 sont passées très vites.

Et j'ai adoré les personnages de Tars et Case, que ce soit par leur design ou par leur "personnalité" (surtout Tars); j'ai lu quelque part que c'était peut-être les meilleurs robots au cinéma depuis R2D2, et je suis assez d'accord :)

Hors ligne Goldfinger

  • Messages: 2 682
  • I've paid my dues time after time
10 novembre 2014, 19h50
Et Matthew McConaughey est vraiment impressionnant par le nombre de rôles, et leur qualité, qu'il a interprété ces dernières années  :gratte:

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
12 novembre 2014, 19h41
Grande qualité c'est clair et pour une fois, ce que j'apprécie encore par dessus tout c'est le scénario.
Ca se tient du début à la fin et c'est logique (le côté scientifique est assez abouti pour un film sf je trouve)
Bien ri avec Tars aussi -euh à 60%  :lol:
Belle image, ca m'a fait sourire quand on a comparé le film avec Gravity j'étais réticente car ce dernier ne m'avait pas emballé plus que ça. Ici un esthétisme parfait, un grand casting aussi et j'avoue, j'ai versé ma petite larme
D'ailleurs tout le long, j'ai trouvé le film éprouvant, on vit une fin du monde. C'était intense pour moi.
J'étais assez stressée sur le dénouement (et concernant le moment abstrait ca m'a pas choqué j'y étais peut-être préparé depuis le début car tout était logique)
Un seul regret j'aurais aimé avoir la suite...
Enfin bref un grand  :thumb:
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne epik

  • Messages: 6 971
04 décembre 2014, 21h55
Vu il y a 2 semaines ; j'en suis sortie moins enthousiaste qu'attendu mais quand même bien contente de ma soirée. :)

Je ne sais pas si le fameux "passage abstrait" est bien celui auquel je pense, mais si oui alors je suis à l'opposé de toi sstar, ça a été mon passage préféré ! :lol:

le moment abstrait
C'est le passage où il est dans la chambre / bibliothèque et qu'il s'aperçoit que c'était lui le fantôme ?
Je l'ai trouvé magnifique visuellement, d'une grande élégance "science-fictionnesque", et pour tout dire, 5 minutes avant je me disais que le film était un peu trop "aventure" et qu'il manquait d'un côté intello... :huhu:

J'ai beaucoup aimé aussi la partie avec Matt Damon

Matt Damon
j'ai compris qu'il avait truqué ses résultats au moment où ils arrivent et qu'il est en cryo-sommeil, encore plus à la façon dont il s'accroche à Coop en sortant. Je trouve que c'est une très bonne variation sur le thème du salut : le héros qui finalement n'assume pas son sacrifice et se retrouve prêt à tout pour se sauver lui-même. Avec la demande "ne me jugez pas" qui sonne vraiment très juste et qui fait réfléchir. :jap:

Evidemment c'est très beau, des passages émouvants et un ensemble cohérent et bien ficelé quand on ne cherche pas la petite bête au niveau scientifique (ce que je ne suis pas en mesure de faire, hein... mais que je suis sûre que certains font ! ^^) :bravo:
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 7 844
  • Here I come!
05 décembre 2014, 13h59
Vu en VO pas 3D et tout comme sstar, je n'ai pas vu les 3h passer. J'ai noté quelques longueurs ou tu te dis "humpf... bon c'est bon on a compris", mais grosso modo je n'ai rien vu passer. J'ai pleuré tout le long du film, parce qu'il est vraiment beau et super touchant. Vraiment super bien fait aussi  :huhu:

Fin
Je m'attendais à ce qu'il utilise le trou noir pour retourner sur Terre (genre téléportation), mais pas du tout à ce qu'il arrive dans le 5ème dimension. Je ne sais pas si scientifiquement ça se tient (et en même temps, on s'en moque  :p ) mais j'ai trop adoré le coup de "la pauv bibliothèque centre de l'univers pentadimenstionnel" :lol:
Evidemment, j'ai pleuré tout l'Ice tea que je venais de boire, à la fin...

Par contre, j'ai vraiment beaucoup de mal à m'imaginer qu'on ne puisse pas vieillir en étant dans l'espace, je n'arrive pas à concevoir ça :bah:

Sinon, il y a vraiment de belles images, de jolies trouvailles et on ne s’ennuie pas du tout.

Moment WTF
le monologue d'Anne Hattaway sur l'amour :interrogatif: Lapin compris !!!  :gni: 
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne yeles

  • Messages: 1 387
  • Tardis? Squeeeeeeeeeeeeeeeeee!
08 décembre 2014, 13h01
Un rôliste, pour ne pas avoir à expliquer comment il est arrivé à la solution de son problème se réfugie derrière un "ta gueule c'est magique".
 
Là, je suis sortie de la séance en me disant "ta gueule, c'est quantique"...
 
Bon après, ayant le nez dans le concept de relativité et de voyage temporel, ça pouvait me plaire.
 
J'appréhendais un peu le côté "merde, je suis pas vraiment scientifique, je sens que je vais rien piger". Sans parler des échos qui disait "ça fait vachement penser à 2001"... (je ne cache pas le fait que mon gnome avait très peur... surtout pour le dernier point  :lol: )
 
Je suis ressortie de la séance ravie et rassurée.
 
Ravie parce que c'était une très belle histoire, pleine d'humanité. Enfin, d'humanité au sens, humain avec ses qualités et ses défauts, sans fards. Et rassurée parce que
Spoiler
Le père est revenu pour sa fille, il a pu tenir sa promesse.

Une belle photographie, une belle BO, un beau casting. On a tous beaucoup aimé le film, encore un grand Nolan quoi.
Snakes live male and female together. Cats live male and female together. We're human beings; we know better. - Albin LA CAGE AUX FOLLES

Hors ligne zarkan

  • Messages: 15 008
09 décembre 2014, 10h14
et bien ça y est, j'ai pris du retard sur le planning, mais je l'ai vu!
Nondidiou la claque!!!
Du grand Nolan!!
L'histoire est magnifique, la photo et les plans magiques. Il y a un sens du cadrage qui te met dans l'ambiance et tu vis avec les personnages, c'est juste magnifique!
Il arrive à enchainer les plans Terre/espace de manière super fluide. Et à la fin tu passes de l'un à l'autre pour aller au bout du suspense. C'est super bien fait.

Je plussoie je ne sais plus qui sur Matt Damon, un personnage très bon, très bien joué, profondément.... humain finalement.

le seul hic :
Spoiler
un  :grille: :grille: :grille: de collègue m'avait plus ou moins vendu la mèche sur le retour dans le passé, du coup j'ai tout de suite tilté au départ que le fantome était lui-même. Merci collègue de m...  :grille: .Mais au final, ça n'enlève pas grand chose au film.

Tout est bien ficelé, scientifiquement parlant aussi d'ailleurs.
Ce qui est amusant c'est que j'avais vu une émission sur Discovery la semaine dernière qui parlait des trous noirs, des trous blancs et trous de ver.
A savoir qu'aujourd'hui les trous de ver ne sont qu'une théorie. Comme disent les scientifiques, "il y a quelques années, les trous noirs aussi n'étaient qu'une théorie et on a finit par en trouver". Alors "bientôt" des trous de ver peut etre, qui sait?

Fin

Par contre, j'ai vraiment beaucoup de mal à m'imaginer qu'on ne puisse pas vieillir en étant dans l'espace, je n'arrive pas à concevoir ça :bah:

Baize
en fait ce n'est pas que tu ne vieillis pas, c'est juste que les autres vieillissent plus vite que toi. Et ce n'est pas tant le fait d'être dans l'espace, mais la vitesse à laquelle tu te déplaces. En gros, le temps passe plus vite pour celui qui va plus lentement. Mais t'inquiète, il m'a fallu pas mal de temps avant de pouvoir appréhender ça  ;)

fin
par contre, je ne m'attendais pas à ce qu'il revienne. Du coup, ça fait presque un peu trop "sentimental". Le fait que Murphy comprenne que le fantome était son père aurait, à mon sens, amplement suffit à tenir sa promesse de revenir. Mais ça permet un happy end et d'avoir des nouvelles d'Anne hattaway

Bref, une fois de plus, merci Mr Nolan!!!  :bisou:
PMP - Rouge ou Orange ou Bleu, principalement.