Auteur Sujet: Petites critiques de films  (Lu 21132 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
09 février 2014, 23h12


Alabama Monroe
(The Broken Circle Breakdown)

Citer
Didier et Élise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l'Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...

Le film est nominé aux oscars pour représenter la Belgique dans la catégorie meilleur film en langue étrangère

Concernant les qualités, la musique est très bonne, les images du film ainsi que la photo sont très belles, et les acteurs sont très bons. J'ai été prise par l'émotion, comme plein plein de monde
Mais qui ne le serait pas, au moins un minimum ? C'est, quelque part, un peu facile de tirer des larmes ici, même si c'est fait avec pudeur.

La fin est parfaite, et tout le long du film le réalisateur parvient à alterner les moments de peine et les moments de joie d'une jolie façon

Comme c'était évoqué dans Metro, car l'image est vraiment parfaite :
Citer
On tient là un miracle en marche qui enchante, broie, émerveille, terrasse. Et laisse le spectateur occupé à recoudre son cœur.
Même si je n'en suis pas à évoquer un miracle, j'ai quand même une aiguille dans une main et du fil dans l'autre, et mon coeur déchiré sur mes genoux... foutu film  :oops:
« Modifié: 09 février 2014, 23h14 par sstarshoot »

Hors ligne Maelle

  • Messages: 288
24 février 2014, 12h36
Et donc déçue ou pas Baïze ?



MEA CULPA (février 2014) avec Vincent Lindon, Gilles Lellouche, etc

Citation de : Allociné
Flics sur Toulon, Simon et Franck fêtent la fin d'une mission. De retour vers chez eux, ils percutent une voiture. Bilan : deux victimes dont un enfant. Franck est indemne. Simon, qui était au volant et alcoolisé, sort grièvement blessé . Il va tout perdre. Sa vie de famille. Son job de flic. Six ans plus tard, divorcé de sa femme Alice, Simon est devenu convoyeur de fonds et peine à tenir son rôle de père auprès de son fils Théo qui a désormais 9 ans. Franck, toujours flic, veille à distance sur lui. Lors d'une corrida, le petit Théo va être malgré lui le témoin d'un règlement de compte mafieux. Très vite, il fera l'objet de menaces. Simon va tout faire pour protéger son fils et retrouver ses poursuivants. Le duo avec Franck va au même moment se recomposer. Mais ce sera aussi pour eux l'occasion de revenir sur les zones d'ombre de leur passé commun.

J'étais curieuse de voir où en était le film français dans ce registre ; la bande annonce avait l'air prometteuse.
Et donc pas déçue bien que ce ne soit pas un film pour moi à la base. C'est plutôt violent (pas sanguinolent mais bonjour la castagne, je n'aime pas du tout  :-/ ).
Lindon est très convaincant (il gère bien l'attitude du cocker  :p ) et son mal-être nous pèse.
Gilles Lelouche n'est pas mal non plus dans le pote "toujours là". Et pour cause...

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 304
  • Here I come!
25 février 2014, 13h47
Sinon, petit débrief des films que je suis allée voir la semaine dernière :


Le Vent se lève, de Hayaho Miyazaki
Même impression que pour La Belle et la Bête, mais en pire : j'ai l'impression que le film original durait 3h et que donc, pour le réduire d'1h, Miyazaki-sensei a coupé tout ce qu'il était possible de couper, tout en "essayant" de garder un ensemble. Sauf que certaines scènes donnent plus l'impression d'être là pour combler les trous (parce qu'il a trop coupé), plutôt que de faire avancer l'histoire
A quoi ça sert
- les scènes avec la soeur qui n'est là que pour l'engueuler
- les scènes avec l'Allemand : d'où il vient, qu'est-ce qu'il veut, c'est quoi son but dans le film... et pourquoi ils se mettent tous à chanter en Allemand
- la petite scène avec les gamins sous le lampadaires (peut-être une référence à Totoro  :bah:)
- la nenette qui redescend de sa montagne pour ne faire que dormir et ensuite pour repartir sans qu'on la voit
- l'histoire d'espionnage industriel dont on ne parle plus du tout après, sauf que le héros reste quand même chez son boss...

Bref déçue : c'est le 2ème Miyazaki qui me déçoit, après Ponyo :(

Jack et la Mécanique du coeur, de Stéphane Berla et de Mathias Malzieu
J'aurais vraiment dû suivre mon instinct en voyant le chanteur de Dyonisos et Olivia Ruiz en cast... Mais qui aurait cru que ça se serait transformé en film à la Disney, avec des gros passages chantés...  :cry:
Bref, choix encore raté

American Bluff, de David O. Russel
J'ai bien aimé la dernière partie. Sinon, la première 1h30 est longue... très longue. Je me suis même endormie, alors que ça ne m'arrive jamais !  :p
Mention spéciale pour Jennifer Lawrence qui est vraiment bluffante en femme fatale ! J'ai même eu du mal à la reconnaître tellement elle a complètement changé son image : ado rebelle dans Hunger Games, jeune femme un peu paumée dans Hapiness therapy et mère/femme fatale dans American Bluff  :euh: chapeau madame pour l'interprétation. :thumb:
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
26 février 2014, 11h28
La grande aventure Lego (2014)

Citer
Emmet est un petit personnage banal et conventionnel que l'on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d'autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d'état de nuire un redoutable despote. Mais le pauvre Emmet n'est absolument pas prêt à relever un tel défi !

Les multiples héros (batman, Gandalf, Wonder woman etc) sont bien intégrés
1h30 de pub pour Lego, et un résultat très surprenant : dessin animé déjanté par moments, ennuyeux à d'autres, intéressant en ce qui concerne la critique sociétale
Plusieurs niveaux de lecture, donc
Au final, quelques bons moments, mais ça ne casse malgré tout pas des briques, sans jeu de mots  :p


Hors ligne Goldfinger

  • Messages: 2 745
  • I've paid my dues time after time
26 février 2014, 18h10
Sinon, petit débrief des films que je suis allée voir la semaine dernière :


Le Vent se lève, de Hayaho Miyazaki
Même impression que pour La Belle et la Bête, mais en pire : j'ai l'impression que le film original durait 3h et que donc, pour le réduire d'1h, Miyazaki-sensei a coupé tout ce qu'il était possible de couper, tout en "essayant" de garder un ensemble. Sauf que certaines scènes donnent plus l'impression d'être là pour combler les trous (parce qu'il a trop coupé), plutôt que de faire avancer l'histoire
A quoi ça sert
- les scènes avec la soeur qui n'est là que pour l'engueuler
- les scènes avec l'Allemand : d'où il vient, qu'est-ce qu'il veut, c'est quoi son but dans le film... et pourquoi ils se mettent tous à chanter en Allemand
- la petite scène avec les gamins sous le lampadaires (peut-être une référence à Totoro  :bah: )
- la nenette qui redescend de sa montagne pour ne faire que dormir et ensuite pour repartir sans qu'on la voit
- l'histoire d'espionnage industriel dont on ne parle plus du tout après, sauf que le héros reste quand même chez son boss...

Bref déçue : c'est le 2ème Miyazaki qui me déçoit, après Ponyo :(

Je te rejoins un peu, j'ai trouvé le film comme d'habitude chez Miyazaki, magnifique visuellement, très émouvant, mais je trouve qu'il laisse un goût d'inachevé. Une autre chose qui m'a dérangée, c'est la non -évolution physique des personnages, par exemple le héros est exactement pareil au début du film (où il doit avoir 18 ans) qu'à la fin (alors que le film s'étire sur une quinzaine d'années il me semble).


Jack et la Mécanique du coeur, de Stéphane Berla et de Mathias Malzieu
J'aurais vraiment dû suivre mon instinct en voyant le chanteur de Dyonisos et Olivia Ruiz en cast... Mais qui aurait cru que ça se serait transformé en film à la Disney, avec des gros passages chantés...  :cry:
Bref, choix encore raté

En fait le film est une adaptation d'un livre-album de Dionysos sorti il y a quelques années, donc les chansons appartenaient à l'histoire, ce qui fait que les passages chantés sont un passage obligé  ;)

Ce n'est pas trop mon genre à la base, mais je le conseille à tous les amateurs de Tim Burton, tellement le style de dessin et l'histoire se rapprochent de son univers. Je dirais même non sans humour que c'est le meilleur film de Tim Burton depuis 10 ans.  :huhu:

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 304
  • Here I come!
27 février 2014, 10h22
En fait le film est une adaptation d'un livre-album de Dionysos sorti il y a quelques années, donc les chansons appartenaient à l'histoire, ce qui fait que les passages chantés sont un passage obligé  ;)

Ce n'est pas trop mon genre à la base, mais je le conseille à tous les amateurs de Tim Burton, tellement le style de dessin et l'histoire se rapprochent de son univers. Je dirais même non sans humour que c'est le meilleur film de Tim Burton depuis 10 ans.  :huhu:
Donc j'aurais clairement dû me renseigner auparavant  :cry:
Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi sur ta dernière partie. J'ai carrément préféré Dark Swhadows à ce film-là  :bah:
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
27 février 2014, 18h37
Bref pêlemêle mon avis sur les films que j'ai eu la chance de voir (ou la malchance en fonction des cas)

Tout d'abord ma plus grosse déception va clairement à Le vent se lève
Je suis partagée entre deux sentiments: il peut pas finir sa carrière sur ça ou alors la retraite il était temps si ce sont ça ses dernières idées. Je l'ai trouvé long mais long et puis mal fichue ca commence une intrigue puis ça saute sur autre chose et encore autre chose mais au final on ne traite de rien dans ce film et j'ai trouvé le héros peu charismatique. Le point de départ avec la scène du début et le rêve de petit garçon je m'attendais à mieux et puis pouf l'ennui.
A éviter même si on a 2h à perdre!

Lego adventure
Alors j'ai été le voir avec la fripouille et lui en fan de légo, il a vraiment aimé. Il a ri pendant une bonne partie du film et si on passe à la lecture 2nd degré pour les adultes c'est une belle satyre du monde dans lequel on vit
Spoiler
surtout n'avoir aucune idée, suivre les ordres et  :lol: le tube tout est super génial et la sitcom où est mon pantalon c'était bien trouvé
Après fallait pas s'attendre à un chef d’œuvre donc c'était qd même bien sympa pour un film en lego.

Jack et la mécanique du coeur
Je connaissais le principe et j'avais entendu quelques chansons donc je n'ai pas été surprise. Par contre je ne connaissais pas l'oeuvre dans son ensemble.
Le bon point le graphisme, les personnages sont vraiment bien faits.
Le point négatif pour que ca colle avec la chanson c'est du grand n'importe quoi
Spoiler
dans le train le passage avec dracula, j'ai pas saisi l'intérêt mise à part faire chanter Bashung (?pas certaine que ce soit lui), et puis ca part en vrille la chanson de l'homme trucage elle ne sert à rien
Bref j'ai pas aimé l'oeuvre dans son ensemble juste des passages (comme le truc dans la cour de récré avec grand corps malade) mais la fin est déprimante l'oeuvre l'est donc.

American bluff
Tout d'abord, les prestations féminines sont de grandes qualités que ce soit pour Jennifer Lawrence ou Amy Adams. J'ai pris une claque elles sortent de leur zone de confort pour nous offrir des rôles sulfureux à la hauteur de leur talent respectif.  (J'ai eu la chance de le voir en vo y'a pas à dire on sait pourquoi ces messieurs dames sont des stars).
Côté scénar moi j'ai aimé comme tout ça grossit, très apprécié le passage avec De niro, et la fin est juste logique!

Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne Meuh

  • Messages: 1 568
  • Peace and war
05 mars 2014, 14h30
J'ai été au cinééééééééé (fait suffisement rare pour etre souligné)

bref
Grand Budapest Hotel

Le film retrace les aventures de Gustave H, l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entre-deux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, son allié le plus fidèle.
La recherche d’un tableau volé, oeuvre inestimable datant de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial forment la trame de cette histoire au coeur de la vieille Europe en pleine mutation.
Citer

franchement bien sympa, certes pas le film de l'année
a voir absolument en VO
c'est indescriptible ... je dirais loufoque
un moment de total décalage avec la vie, avec un humour a l'anglaise par petites touches, un croisement entre big fish et obrother ...
et des effets spéciaux qui auraient coupé le souffle a quiconque dans les années 60

Hors ligne yeles

  • Messages: 1 390
  • Tardis? Squeeeeeeeeeeeeeeeeee!
06 mars 2014, 09h22
J'ai adoré Grand Budapest Hotel. Ralph Fiennes y est absolument génial.
 
J'ai toujours été très fan de Wes Anderson, ce film ne déroge pas à la règle  :coeur:
Snakes live male and female together. Cats live male and female together. We're human beings; we know better. - Albin LA CAGE AUX FOLLES

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 304
  • Here I come!
07 mars 2014, 09h43
Dans l'ombre de Mary - La promesse de Walt Disney
(titre en VO beaucoup plus explicite : Saving the Banks)

Citation de : Synopsis
Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse... qu’il mettra vingt ans à tenir !
Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé...
J'ai adoré. J'ai pleuré (beaucoup), ri, chanté les chansons (toutes  :bounce:)... bref, super ! J'irai le revoir !
Plus précisément, le film est construit sur un parallèle entre ses souvenirs d'enfance qui remontent à la surface et le présent. Emma Thompson est vraiment impressionnante dans ce film. Au début, hyper cinglante, elle devient touchante au fur et à mesure que le film avance.

Mention spéciale à Colin Farell, trop sexy (la sueur aide beaucoup :love:) et hyper touchant avec sa fille.

A la fin, des extraits du film nous sont montrées (gros gros kif :bounce:) et surtout, restez pendant le générique de fin  ;)
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne yeles

  • Messages: 1 390
  • Tardis? Squeeeeeeeeeeeeeeeeee!
24 mars 2014, 09h22
toc toc...
 
Juste un petit mot pour vous suggérer de regarder Attack the Block ce soir sur France 4. Invasion alien/survival, le tout en banlieue british. A voir en VO si possible, les accents sont assez grandioses :D
 
C'est frais, drôle, un peu flippant et bien rythmé. Comme quoi, avec un budget pas trop gros, on arrive à faire un film qui se tient.
« Modifié: 24 mars 2014, 09h25 par yeles »
Snakes live male and female together. Cats live male and female together. We're human beings; we know better. - Albin LA CAGE AUX FOLLES

Hors ligne yeles

  • Messages: 1 390
  • Tardis? Squeeeeeeeeeeeeeeeeee!
08 avril 2014, 10h21
Re moi pour signaler 2 scènes post-générique pour Captain America 2 (même chose que pour Thor 2 en fait ^^).  :sifflote:
Snakes live male and female together. Cats live male and female together. We're human beings; we know better. - Albin LA CAGE AUX FOLLES

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
06 juillet 2014, 11h58
Sous les jupes des filles

Tentée par le film parce que j'aime bien Vanessa Paradis, bien que la bande annonce ne m'ait pas enchantée plus que ça... au final film conforme à la ba.
C'est assez vulgaire et superficiel, certaines scènes semblent présentes uniquement pour (pseudo) choquer, et c'est rempli de clichés
Si vous êtes sensible aux portraits humains soignés et travaillés, fuyez  :oops:

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 304
  • Here I come!
07 juillet 2014, 09h00
Edge of Tomorrow




Citation de : Synopsis
Dans un futur proche, des hordes d'extratterrestres ont livré une bataille acharnée contre la Terre et semblent désormais invincibles: aucune armée au monde n'a réussi à les vaincre. Le commandant William Cage, qui n'a jamais combattu de sa vie, est envoyé, sans la moindre explication, dans ce qui ressemble à une mission-suicide. Il meurt en l'espace de quelques minutes et se retrouve projeté dans une boucle temporelle, condamné à revivre le même combat et à mourir de nouveau indéfiniment…

Vu en numérique

Bon bah moi, j'ai aimé  :oops:
Un Tom Cruise anti-héros, lâche et poltron :bounce: Au début, je me suis dit, ça va tourner à "Un jour sans fin", mais en fait pas du tout. Cruise ne refait pas tout le temps la même chose et il y a quelques ellipses qu'il faut choper (bon c'est un Wachowski non plus, ils te le disent en peu plus tard :oops:) qui font que ça passe vraiment bien. L'action coule vriament toute seule et y a pas beaucoup de temps morts.

Spoiler
La fin m'a saoulée : comme personne ne doit mourir, faut qu'ils reviennent tout au début  :rolleyes: C'est mon seul gros bémol. J'aurais bien aimé que ça se termine avec un mort, autre que le méchant ! :bah:
Par contre, comme dans Pacific Rim, j'ai bien aimé qu'à la fin, il n'y ait pas un gros baiser langoureux beurk. Pis, Cruise a un si merveilleux sourire  :love:
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 304
  • Here I come!
09 juillet 2014, 09h42
Pour Albert à l'Ouest, rester à la fin du générique ;)
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
09 juillet 2014, 16h22
Mince trop tard tu peux me dire en spoil en quoi consister la scène post-gen???
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne Baïzeunosse

  • Messages: 8 304
  • Here I come!
10 juillet 2014, 07h52
Mince trop tard tu peux me dire en spoil en quoi consister la scène post-gen???
Scène post-générique
On retrouve Django qui vient de tuer le propriétaire du stand de tir. Il range son revolver et dit "people die in fairs". Puis il se retourne et sort "bring me a white woman/girl/lady (j'ai oublié  :-? ) et pouf, terminé !  :)
Une vie sans chocolat est une vie à laquelle il manque l'essentiel...

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
21 août 2014, 22h16
Rentrée de Corse j'ai un peu rattrapé mon retard ciné et sur 4 films j'avoue y'en avait pour tous les goûts.

Tout d'abord New york melody (begin again faudra qu'on m'explique un jour l'utilité de traduire un titre anglais par un autre culcul) vu en vo (j'imagine pas ce film en vf...)
Bref un bon bon bon moment, ca se laisse franchement regarder du début à la fin et contrairement à ce que l'affiche ou le titre peuvent faire penser ce n'est pas une comédie romantique à proprement parlé. Il y est plus question de musique avant tout avec comme trame de fond la belle ville de new york. La bande originale se laisse écouter et on a un bel effort de keira k pour interpréter elle même ses chansons. Bref pas un grand film mais un bon moment touchant porter par le duo avec le passage apprécié d'adam levine qui comme d'hab me berce avec sa voix magique.

Lucy
Petite déception la bande annonce donnait tellement envie au final cette dernière livre l'essentiel de l'histoire qui finit un peu connement. Bref ne surtout pas aller au delà de la surface sinon on commence à se dire "oui et alors! vas y crache ta théorie mais creuse un peu merde" Bon film court avec un bon casting qui heureusement ne dure pas plus de 1h30 avant qu'on commence à se poser trop de questions auxquelles les scénaristes n'ont pas pondu de réponse correcte.


SMS

J'adore Guillaume de Toquedec, je suis donc allée assez optimiste voir le film mais franchement quelle perte de temps. On s'ennuie ferme ici, rien de vraiment drôle, et le film a été très mal traité. On s'attendrait que découle du sms une suite d'emmerdes mais les soucis s'enchainent sans lien véritable avec ledit sms et ce qui pourrait être drôle tombe à plat comme la fin! Décevant!

Les gardiens de la galaxie
Pour ma part j'ai adoré.
D'abord parce que je pense qu'elle est importante la bande originale est un pur bonheur!
Réal impec, scénar pas trop complexe (oui bon des héros qui tentent de sauver la galaxie du grand méchant vilain on a déjà vu plus élaboré) mais il faut quand même présenter pas mal de personnages pour ce 1er volet qui je l'espère ne sera pas le dernier pour les gardiens. J'ai trouvé les personnages vraiment intéressants dans ce sens où ils n'ont alors rien de héroïque je dirais même qu'ils sont l'antithèse parfaite du héros. En plus d'être drôles, ils deviennent vite attachants surtout mon petit chouchou Groot qui m'a fait mourir à chacune de ses répliques. Un humour savamment distillé d'ailleurs tout le long. J'irais le revoir la semaine prochaine cette fois en 3d avec mon filleul sans problème!
(qui dit marvel dit scene post gen bien entendu)
 
« Modifié: 21 août 2014, 22h19 par Lili »
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne Johnno

  • Messages: 1 047
29 août 2014, 01h56
Je viens de voir Paris, Texas pour la première fois de ma vie et je peux mourir tranquille. Pour moi c'est le film du siècle.




Hors ligne Egamm

  • Messages: 5 063
29 août 2014, 09h21
 :thumb: :thumb: c'est toujours un grand moment que d'être transporté par un film et je t'envie de ressentir un tel bonheur.

cela dit, en toute amitié, j'admire ton sens de la nuance, tout en retenue...  :lol: le film du siècle ?