Sondage

Comment avez-vous trouvé le film ?

Nul
3 (100%)
Bof
0 (0%)
Pas mal
0 (0%)
Bien
0 (0%)
Très bien
0 (0%)
Génial
0 (0%)

Total des votants: 3

Auteur Sujet: Cosmopolis  (Lu 1293 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
04 juin 2012, 20h18


Cosmopolis ou le problème à vos insomnies.

Citer
Dans un New York en ébullition, l'ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s’engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n’a qu’une seule obsession : une coupe de cheveux chez son coiffeur à l’autre bout de la ville. Au fur et à mesure de la journée, le chaos s’installe, et il assiste, impuissant, à l’effondrement de son empire. Il est aussi certain qu’on va l’assassiner. Quand ? Où ? Il s’apprête à vivre les 24 heures les plus importantes de sa vie.

Ca se voulait peut-être trop "intello" mais j'ai surtout pensé que c'était hyper mauvais.
Quelle déception en ce moment, elles s'enchainent au cinéma pour moi. Déception parce que merde Cronenberg, c'est une filmo qui me fait rêver, j'adore sa période sf, je suis une fan de scanner, la mouche, chromose 3 ou plus récent existenz. Réalisé un tel navet, ça me semble difficilement concevable et pourtant il l'a fait.
RAS sur la réalisation.
Le casting: que vient faire Binoche là dedans, je me le demande mais pire encore, Cronenberg nous propose un tête à tête de quasiment 120 minutes avec Robert Pattinson qui encore une fois nous éblouit par son jeu pourri. Il apparait mou, livide, sans charisme.
Le gros point noir, c'est le scénario. Il s'y passe pas grand chose pendant ces deux heures sauf peut-être d'interminables dialogues pseudo intello sur la noirceur de ce monde, la portée philosophique d'une oeuvre d'art et le gros débat capitalo économique dont on comprend que la moitié des termes etc ... c'était vraiment ennuyeux, et on se demande ce que le personnage principal veut faire chez le coiffeur mais "nous voulons ce que nous voulons et nous voulons aller chez le coiffeur" (attention c'est la meilleure réplique du film).
J'ai trouvé dommage qu'on ne développe pas plus sur le chaos ambiant autour de la limo, non on reste focus sur robert et ses soucis de prostate asymétrique.
Bref, c'est le genre de film contemplatif, narcissique et assommant.
Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas autant emmerdé pendant un film sauf peut-être pour tree of life mais cette fois ci, je suis restée jusqu'au bout.
Spoiler
Je voulais tellement qu'il se passe quelque chose d'intéressant à la fin que je suis restée mais au final, j'ai été vraiment déçue. On vous fait monter la mayonnaise pendant au moins 20 minutes et on coupe le film au moment le clef

Le seul point positif du film, l'apparition de Mathieu Almaric, génial dans son rôle de kamikaze.

Faudra un jour qu'on m'explique comment on rajoute le sondage, je suis blonde!
« Modifié: 04 juin 2012, 23h34 par Lili »
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne sstarshoot

  • Messages: 2 051
  • Breathe me
04 juin 2012, 22h35
Je ne sais rien de ce film (à part le réalisateur et un des acteurs) mais deuxième critique que je lis de ce film, et deuxième critique assassine  :huhu:

Hors ligne Udontknowme

  • Messages: 2 972
  • Il faut limiter ses apports en sel...
04 juin 2012, 23h08
Bah moi j'hesitais à aller le voir... et maintenant, je n'hésite plus :celine:
La chèvre, c'est jamais son jour...

Hors ligne Lili

  • Messages: 1 384
04 juin 2012, 23h37
Oh mais j'ai lu des critiques d'internautes pensant que c'est génial et que seuls les simples d'esprit n'arrivent pas à apprécier la grandeur de ce film...

Critique des cahiers du ciné
Citer
David Cronenberg offre un film pour notre temps. (...) Une figuration définitive du capitalisme-monde. "Cosmopolis" est un film qui restera.
Ecoutez Thérèse. Je n'aime pas dire du mal mais effectivement elle est gentille.

Hors ligne epik

  • Messages: 7 112
05 juin 2012, 01h46
Oh mais j'ai lu des critiques d'internautes pensant que c'est génial et que seuls les simples d'esprit n'arrivent pas à apprécier la grandeur de ce film...
Ça me fait la même chose avec 2001 l'odyssée de l'espace... :p

Faudra un jour qu'on m'explique comment on rajoute le sondage, je suis blonde!
Tu n'as pas le bouton "Ajouter un sondage" ? :gratte:
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne Maelle

  • Messages: 288
13 novembre 2012, 00h02
Cosmopolis ou le problème à vos insomnies.
Rholala.... Quand je regarde un film comme ça, je me sens la dernière des idiotes. Rien compris. Au mieux j'ai réussi à suivre par vague de 5mn mais je décroche juste après  :gratte:
Heureusement que je bossais en parallèle sinon  je me serais endormie au bout de 3mn  :bah:

Mon résumé : euh  :euh:
Mes questions : pourquoi ? qui ? comment ? gné ?!!!!

Hors ligne epik

  • Messages: 7 112
13 novembre 2012, 00h05
D'un autre côté, faire autre chose en même temps, ça n'aide peut-être pas à comprendre ! :p
When I take something from a man – his ship, his money, his life – I don’t hide behind a clerk. I don’t hide behind the law. I don’t hide behind anything.

Hors ligne Maelle

  • Messages: 288
13 novembre 2012, 01h01
Question d'habitude (et manque de temps pour faire les choses bout à bout  :p ).